Sexe contre médicaments, prostituées: Médecins sans frontières au cœur d'un scandale

Dérives

Sexe contre médicaments, prostituées: Médecins sans frontières au cœur d'un scandale

Publié le :

Vendredi 22 Juin 2018 - 18:38

Mise à jour :

Vendredi 22 Juin 2018 - 20:52
Jeudi, la BBC a dévoilé des témoignages de lanceuses d'alerte expliquant que des cadres de Médecins sans frontières en poste en Afrique abusaient de leur position pour obtenir des faveurs sexuelles auprès de prostituées ou de très jeunes filles cherchant des médicaments.
© Pierre Andrieu / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est un nouveau scandale –déjà vu pour cette structure– qui frappe l'ONG Médecins sans frontières (MSF). Plusieurs témoignages évoquent le cas d'employés de la structure ayant sollicité des prostituées ou, pire encore, obtenu des faveurs sexuelles en échange de médicaments.

C'est la BBC qui a publié jeudi 21 une série de témoignages accablants dénonçant ces dérives. Sont pointés du doigt du personnel encadrant (pas des médecins, donc) impliqué dans des affaires sexuels sur le terrain dans le cadre de leurs missions.

Une ex-membre du bureau de Londres raconte par exemple avoir vu un employé de haut rang, assez âgé, faire venir des prostituées dans les locaux de l'organisation au Kenya. Une autre raconte elle comment un cadre de l'organisation, lors d'une mission auprès des malades du sida en Afrique centrale, avait imposé sa "petite amie" sur place, alors que la (très) jeune femme en question était sans nul doute une professionnelle du sexe.

Lire aussi: L'ancien directeur d'Oxfam en Haïti a reconnu en 2011 avoir payé des prostituées

Plus gênant encore, une autre employée de l'ONG détaille la manière dont l'un de ses collègues obtenait des faveurs sexuelles de jeunes filles lors d'une mission visant à juguler l'épidémie d'Ebola au Libéria. Il proposait à des jeunes femmes, souvent orphelines, d'échanger des médicaments contre des relations intimes.

MSF avait déjà au cœur d'un scandale similaire et s'était séparé en 2017 de 24 humanitaires soupçonnés de harcèlement ou d'abus sexuels. En février 2018, c'est une autre ONG œuvrant dans un tout autre domaine, Oxfam (qui lutte contre la pauvreté) qui avait été secoué par les agissements supposés de certains de ses représentants à Haïti, peu après le tremblement de terre meurtrier qui avait mis le pays à genoux.

Médecins sans frontières se retrouve de nouveau au coeur du scandale.

Commentaires

-