Solidarité: des traminots de Nice offrent 362 jours de RTT à un collègue en difficulté

Solidarité: des traminots de Nice offrent 362 jours de RTT à un collègue en difficulté

Publié le :

Dimanche 09 Novembre 2014 - 18:30

Mise à jour :

Lundi 10 Novembre 2014 - 12:04
Un groupe de collègues formidables. Des salariés de la compagnie de transports en commun RLA de Nice se sont cotisés pour offrir 362 jours de RTT à un collègue en grande difficulté.
©Capture d'écran Nice-Matin/DailyMotion
PARTAGER :
-A +A

Un bel exemple de solidarité. Plusieurs traminots de la compagnie de transports en commun Régie Lignes d'Azur (RLA) à Nice (Alpes-Maritimes) ont récolté l'équivalent de 362 jours de RTT pour les offrir à un collègue en difficulté et lui permettre de s'occuper de sa femme, malade et enceinte, et de sa famille.

"Le jour où son copain Seb lui a annoncé la nouvelle, Karim Zaouai n'en a pas cru ses oreilles", raconte le site internet de Nice-Matin, qui a révélé l'information ce dimanche.

Les jours de RTT récoltés l'ont été en l'espace d'une semaine, via des mails, des SMS et Facebook.

Karim Zaouai, 32 ans, et sa femme Carine, 29 ans, avaient quitté la région parisienne il y a quatre ans pour s'installer à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Karim a trouvé du travail à la RLA, d'abord comme laveur de véhicules puis comme conducteur de bus. Sa femme Carine est assistante sociale à la Poste.

Le couple avait un enfant et en attendait un deuxième quand, début juillet, Carine a été victime d'une hémorragie cérébrale.

Elle s'en est remise mais la rééducation est longue et elle continue: d'abord à l'hôpital, puis en maison de repos. Son mari, pour s'occuper d'elle et de leur petite fille, a épuisé ses jours de congé puis s'est mis en arrêt-maladie, mais la situation devenait intenable.

"J'ai alors eu l'idée de lancer un don de RTT", raconte Sébastien Doze, son collègue et ami, cité par Nice-Matin. Un don désormais autorisé par la loi depuis mai dernier.

Très vite, "l'appel aux dons pulvérise les prévisions. Lancé par SMS, mail et sur la page Facebook des traminots, il rencontre un écho immédiat", explique le journal. "En deux heures, 80 jours de RTT ont déjà été collectés. Une semaine plus tard, 362".

Grâce à la générosité et à la solidarité de ses collègues, Karim Zaouai va donc maintenant pouvoir passer du temps auprès de sa femme, de sa fillette, et préparer l'arrivée du bébé. Il compte bien reprendre le travail avant d'avoir épuisé ses nouveaux RTT…

Karim (2e en partant de la droite) a profité d'un bel élan de solidarité de la part de ses collègues.


Commentaires

-