Somme: le faux professeur de judo pédophile est accusé de viol

Somme: le faux professeur de judo pédophile est accusé de viol

Publié le :

Mardi 09 Octobre 2018 - 14:02

Mise à jour :

Mardi 09 Octobre 2018 - 14:05
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un quadragénaire qui se faisait passer pour un professeur d'arts martiaux est jugé depuis lundi au palais de justice d'Amiens, dans la Somme. Il est soupçonné de viol sur un mineur de 13 ans et de tentatives de viols et agression sexuelle sur un autre enfant.

Il nie les faits. Un quadragénaire comparait depuis lundi 8 dans le box des accusés au palais de justice d'Amiens, dans la Somme. Il est soupçonné d'avoir violé un garçon de 13 ans mais aussi d'agression sexuelle et de tentatives de viols sur un autre enfant.

Tout a débuté en juin 2014 au Cayeux-sur-Mer lorsqu'une éducatrice spécialisée a alerté la gendarmerie après qu'une assistante familiale lui avait rapporté des soupçons d'agressions sexuelles commises par un adulte sur deux garçons qu'elle hébergeait.

Le suspect s'était présenté chez comme et lui avait expliqué être un professeur de judo qui avait auparavant entrainé l'un des garçons, placé en famille d'accueil parce que son père avait violé sa sœur.

A voir aussi: Un zoophile pédophile viole une vache et se fait pénétrer par un cheval

Malgré le refus de l'assistante familiale que l'un des enfants passe un week-end chez cet inconnu, elle a rapidement appris que le jeune garçon passait beaucoup de temps au téléphone avec l'homme de 45 ans.

C'est le deuxième enfant dont elle avait la garde qui a fini par lui avouer qu'ils s'étaient déjà retrouvés au domicile de ce suspect pour "faire du sport" selon Le Courrier Picard. Là l'homme leur avait offert des cigarettes et du coca.

L'un des garçons était monté à l'étage pour lui faire un massage. Puis, ils auraient eu une relation sexuelle. Devant le juge, la jeune victime a confirmé les faits et expliqué que leur histoire avait commencé à la piscine et lorsque le suspect lui avait touché les fesses. Ils s'étaient ensuite revus à plusieurs reprises, des fellations et des sodomies auraient été pratiquées.

Depuis le début de l'affaire le suspect, célibataire et bisexuel, nie les faits et accuse le garçon de mentir. Dans son ordinateur, les enquêteurs ont retrouvé des photos équivoques d'enfants et des vidéos d'adolescents âgés de 13 à 16 ans en plein rapport sexuel.

Le quadragénaire a jusqu'à mercredi 10 pour tenter de convaincre le jury de son innocence, le verdict sera rendu ce jour là.

A lire aussi:

Pédophile cannibale: il viole une ado, tue son colocataire et mange ses organes

Lyon: le pédophile récidiviste obtenait des photos d'adolescents nus en les menaçant

Fellations forcées et photos pédophiles, la fillette veut "papa en prison"

Le quadragénaire s'était fait passer pour un ancien professeur de judo.


Commentaires

-