Soupçonnée d'avoir livré sa fille de deux ans à des hommes pour qu'ils la violent sous ses yeux

Soupçonnée d'avoir livré sa fille de deux ans à des hommes pour qu'ils la violent sous ses yeux

Publié le :

Vendredi 20 Juillet 2018 - 18:05

Mise à jour :

Vendredi 20 Juillet 2018 - 18:08
Une mère de famille du Missouri est accusée d'avoir laissé deux hommes violer sa fille de deux ans sous ses yeux. Elle a été arrêtée et écrouée.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La petite fille de deux ans n'avait pas de "papa", mais une terreur certaine des hommes. Et pour cause sa mère, Azzie Watson, habitant Kansas City dans le Missouri (Etats-Unis) est accusée de l'avoir livrée à deux hommes pour qu'ils l'a violent sous ses yeux.

Les accusations, d'une extrême gravité, ont pu être portées grâce au témoignage d'un ami de longue date d'Azzie Watson, un certain Charlie Green qui possède un magasin de motos rapporte The Kansas City Star. Ce dernier hébergeait les deux enfants de son amie, la petite fille et son petit frère d'un an, ainsi que la mère. Il a constaté que la première était terrorisée au moment de changer sa couche. "Papa m’a fait mal! Papa, arrête d’être méchant!", a-t-elle dit.

Des phrases qui ont interloqué Charlie Green car le père biologique de l'enfant n'a jamais donné signe de vie. Il s'en ouvre à la mère de l'enfant qui lui explique avec horreur qu'elle a livré sa fille à deux hommes qui l'ont violée au moins à deux reprises dans la maison où ils vivaient avant. Charlie Green a enregistré ses propos et va les rapporter aux forces de l'ordre.

Voir aussi - A 8 mois, la petite fille est battue à mort par son père de 17 ans

La police va ouvrir une enquête et constater que la fillette pourrait même avoir servi de "jouet sexuel" plus d’une dizaine de fois selon le shérif du comté de Wyandotte, chargé de l’enquête. L'enfant a été hospitalisée après la découverte de cette affaire ainsi que son petit frère. L'équipe médicale a découvert des cicatrices et blessures suspectes provoquées par des objets métalliques tranchants sur les pieds des enfants. Certains petits objets ont dû être retirés par opération chirurgicale. Ces entailles proviendraient du fait que les enfants marchaient pieds nus dans le magasin de motos.

Néanmoins, l'horreur ne s'arrête pas là. En effet, des analyses ont permis de découvrir que la petite fille était atteinte d'une maladie sexuellement transmissible et présentait des traces de méta-amphétamine dans le sang. Ces dernières seraient dues au fait que Charlie Green et Azzie Watson fumaient cette drogue devant les enfants.

Ce qui a d'ailleurs valu à Charlie Green d'être inculpé et écroué pour "détention de drogue et négligence sur mineurs". Azzie Watson a été placée en détention pour "abus et négligence" et "mise en danger sur ses propres enfants". Aucune inculpation pour viol ou incitation au viol n’a encore été prononcée par les autorités américaines dans cette affaire.

Les deux enfants ont été placés en famille d'accueil. Celle-ci a fait savoir qu'ils n'avaient jamais appelé leur mère.

Lire:

Fontenay-sous-Bois: il viole une femme de 54 ans et la passe à l'eau de Javel

La fillette accuse son voisin pédophile de plus de 1.000 agressions sexuelles

Une mère de famille américaine est accusée d'avoir livré sa fille à deux hommes pour qu'ils l'a violent sous ses yeux.


Commentaires

-