Soupçons de pédophilie: une institutrice et un policier arrêtés dans la région de Lens

Soupçons de pédophilie: une institutrice et un policier arrêtés dans la région de Lens

Publié le :

Jeudi 16 Novembre 2017 - 11:27

Mise à jour :

Jeudi 16 Novembre 2017 - 11:38
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un couple de quadragénaires, une institutrice et un policier, ont été interpellés en septembre dernier dans le cadre d'un signalement d'Europol. Les deux suspects originaires de la région de Lens sont soupçonnés de pédophilie et de détention d'images pédopornographiques.

Un couple de quadragénaires a été interpellé le 26 septembre dernier par les policiers de Lens dans le cadre d'un signalement d'Europol. L'institutrice et le policier faisaient partie des cibles identifiées par l'organisation européenne parce qu'ils détenaient et diffusaient des images à caractère pédopornographique.

Sur des années, le policier aurait accumulé des photos avec des mineurs étrangers dans des mises en scène pornographiques. Un autre ordinateur, crypté celui-ci, a été découvert: ses données devront être analysées. Les enquêteurs ont repéré son adresse IP et se sont aperçus que le couple était habitué aux voyages en Thaïlande et au Cambodge où il aurait fait appel à des prostituées mineures.

Selon La Voix du Nord, le policier était conscient d'avoir de sérieux penchants pédophiles. Il avait même songé à se faire soigner sans jamais franchir le pas. L'homme a été mis en examen puis écroué et placé en détention provisoire.

A voir aussi: Polémique: pour repérer les pédophiles, la police gère elle-même et alimente un site d'images pédopornographiques

Sa femme, maîtresse dans une classe de CP, a assuré qu'elle avait eu ses comportements déviants par amour pour son conjoint. Son compagnon avait d'ailleurs l'habitude de lui envoyer par message des photos pédopornographiques alors qu'elle était au travail. Mise en examen, elle a cependant été relâchée bien qu'elle n'ait plus le droit d'exercer.

En outre, l'IGPN et la police judiciaire de Lille ont été saisis. Les collègues du suspect devront être entendus. Selon les informations du quotidien, ils ont été très surpris d'apprendre les agissements de leur camarade.

Le couple était un adepte de tourisme sexuel.


Commentaires

-