Soupçons d'empoisonnement: l'anesthésiste de Besançon en garde à vue

Soupçons d'empoisonnement: l'anesthésiste de Besançon en garde à vue

Publié le :

Mardi 14 Mai 2019 - 16:01

Mise à jour :

Mardi 14 Mai 2019 - 16:31
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Frédéric Péchier, anesthésiste à Besançon déjà soupçonné de sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14. Les enquêteurs souhaiteraient l'interroger sur plusieurs dizaines d'autres cas suspects.

Plus de deux ans après les débuts de l'enquête et une remise en liberté, le docteur Frédéric Péchier a été de nouveau placé en garde à vue ce mardi.

Ce praticien réputé et apprécié du milieu médical bisontin était déjà suspecté par les enquêteurs de la police judiciaire de l'empoisonnement volontaire et prémédité de sept patients âgés de 37 à 53 ans, entre 2008 et 2017, dans deux cliniques privées de Besançon. Cette nouvelle audition par les enquêteurs porterait sur plusieurs dizaines d'autres cas suspects.

Voir: Empoisonnement de patients à Besançon: l'anesthésiste laissé libre

L'anesthésiste avait été mis en examen en mars 2007 pour "empoisonnement avec préméditation", puis laissé libre sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer. Dès le début de l'affaire cependant, d'importants doutes ont été soulevés quant à un nombre de victimes potentielles bien plus important. En effet, une quarantaine d'autres incidents similaires ont été enregistrés à Besançon sur une vingtaine d'années, dont une vingtaine ont été mortels.

Selon l'enquête, des "doses létales de potassium et d'anesthésique" ont été volontairement administrées à au moins quatre patients de la clinique Saint-Vincent - dont deux sont morts - et à trois patients de la polyclinique de Franche-Comté lors d'opérations sans difficulté particulière. Frédéric Péchier n'était pas en charge de ces patients, mais il était parfois appelé pour les réanimer. Les enquêteurs soupçonnent le médecin d'avoir empoisonné les patients afin d'apparaître comme un "héros" après leur être venu en aide, et conforter son excellente réputation professionnelle. Il a toujours clamé son innocence et son incompréhension.

Frédéric Péchier encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité s'il est déclaré coupable.

Lire aussi:

Nice: 20 ans de prison pour l'homme qui empoisonnait l'occupante de son viager

Frédéric Péchier a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête pour empoisonnement avec préméditation.


Commentaires

-