Suède: un conseiller municipal propose l'instauration d'une "pause sexe" d'une heure dans les entreprises

Suède: un conseiller municipal propose l'instauration d'une "pause sexe" d'une heure dans les entreprises

Publié le :

Vendredi 24 Février 2017 - 20:27

Mise à jour :

Vendredi 24 Février 2017 - 20:32
©Richard Foster/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un conseiller municipal suédois,Per-Erik Muskos, propose la mise en place de "pauses sexe" rémunérées. Selon lui, cette mesure permettrait ainsi à aux employés d'obtenir "des relations de meilleures qualités".

On connaissait déjà la pause café, la pause cigarette ou encore la pause sieste. Mais certains ont des idées encore plus originales à l'image de Per-Erik Muskos, conseiller municipal de la petite commune d’Övertornea en Suède. Il a proposé, lundi 20, d'instaurer une "pause sexe" pour les employés au cours de leurs journées de travail.

Selon lui, les couples qui travaillent trop pourraient améliorer leur productivité et leur santé en prenant une heure de pause payée par jour pour rentrer à la maison et faire l’amour selon le site Konbini qui a relevé l'amusante proposition. Pour étayer son désir, l'élu le rappelle: "que des études montrent que le sexe est bon pour la santé".  Une heure coquine prise sur le temps de travail qui serait en plus rémunérée, rapporte le site du quotidien local Norrbotens Kuriren.

Cette mesure permettrait ainsi à aux employés d'obtenir "des relations de meilleures qualités", puisque les couples passant trop de temps au travail accusent généralement une perte de désir et de libido à cause de leur activité professionnelle. "Je crois que le sexe est une denrée rare dans de nombreuses relations longues. La vie quotidienne est stressante et les enfants sont à la maison. Cela pourrait être l'occasion (pour les parents) d'avoir du temps rien qu'à eux", a ajouté l'élu.

Toutefois, il y a deux limites à cette mesure. Premièrement, les célibataires. Et secondement, Per-Erik Muskos le reconnaît, il n'y aurait aucun moyen de vérifier que les employés utilisent bien cette heure pour satisfaire leur libido: "on ne peut pas garantir qu’un salarié ne préfère pas sortir se balader à la place".

Per-Erik Muskos propose d'instaurer une "pause sexe" pour les employés au cours de leurs journées de travail.


Commentaires

-