Suisse: un homme tire sur des musulmans dans une salle de prière de Zurich, 3 blessés

Suisse: un homme tire sur des musulmans dans une salle de prière de Zurich, 3 blessés

Publié le :

Mardi 20 Décembre 2016 - 08:12

Mise à jour :

Mardi 20 Décembre 2016 - 08:23
©Michael Buholzer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a blessé trois personnes par arme à feu lundi dans une salle de prière musulmane de la ville de Zurich. L'homme est toujours recherché, et pourrait être celui dont le cadavre a été retrouvé après l'attaque, non loin des lieux des coups de feu. Les autorités cantonales enquêtent, et n'ont pas encore confirmé le lien entre les deux affaires.

L’attaque aurait pu être un carnage, et son auteur est pour l’instant encore mystérieux. Un homme a ouvert le feu lundi 19 dans une salle de prière d’un centre islamique de la ville de Zurich en Suisse. Il était 17h30 lorsqu’un un individu, appremment âgé d’une trentaine d’années, et habillé selon des témoins d’un bonnet de laine de couleur sombre, pénètre dans cette salle à proximité de la gare centrale. Elle accueille habituellement plusieurs dizaine de fidèles venant principalement du Maghreb, de Somalie et d’Erythrée. Là, pour des motifs qui ne sont pas encore éclaircis, il tire sur les fidèles en blessant trois d’entre eux, âgés de 30,35 et 56 ans. Les autorités n’ont pas encore détaillé la gravité des blessures subies.

L’assaillant a réussi à prendre la fuite, et une enquête est en cours pour essayer de l’appréhender. Un appel à témoina été lancé.

Mais l’homme n’est peut-être déjà plus en cavale. En effet, le corps sans vie d’un homme a été découvert à proximité du centre islamique, le long d’une rivière, sous un pont. Les autorités policières suisses n’ont pas encore confirmé si ce cadavre avait un lien avec l’attaque de la salle de prière. Il n’est donc pas encore claire s’il s’agit d’une autre victime de l’agresseur, de l’agresseur lui-même, ou d’un autre fait divers sans aucun rapport.

La police a indiqué qu'un nouveau communiqué serait publié si de nouveaux éléments apparaissaient. Elle a ajouté que l'enquête passait désormais à l'échelon supérieur, à la police du Canton de Zurich, et au procureur de la ville.   

 

L'homme a blessé trois personnes avant de parvenir à prendre la fuite.

Commentaires

-