Tabassé par des jeunes à la barre de fer, un homme de 62 ans est mort

Tabassé par des jeunes à la barre de fer, un homme de 62 ans est mort

Publié le :

Samedi 20 Juillet 2019 - 12:32

Mise à jour :

Samedi 20 Juillet 2019 - 12:39
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 62 ans, agressé par tdes jeunes à Nancy fin juin, est décédé des suites de ses blessures. Passé à tabac, il avait été hospitalisé en urgence à l'hôpital central de Nancy et déclaré en état de mort cérébrale.

Un déchainement de violence pour une simple altercation verbale. Le 23 juin dernier, un homme de 62 ans, en état de grande précarité, a été violemment passé à tabac par une bande de jeune qui l'ont notamment frappé avec une barre de fer. La victime, qui se trouvait en état de mort cérébrale, a fini par succomber à ses blessures au cours de la semaine.

Comme le rapporte Les Dernières Nouvelles d'Alsace, les faits qui pèsent sur les trois suspects, deux mineurs de 14 et 15 ans et un jeune homme de 23 ans, ont été requalifiés. Ils étaient initialement mis en examen pour "tentative de meurtre sur personne vulnérable". "Les mis en cause seront mis en examen pour homicide volontaire sur personne vulnérable", a indiqué Béatrice Bluntzer, procureure adjointe.

Voir - Des automobilistes passent à tabac un policier sur la N10, le fonctionnaire risque de perdre un œil

La magistrate a précisé qu'à "la suite de ces faits d’une extrême violence, le pronostic vital de la victime était engagé et son état cérébral rendait toute chance de survie quasi impossible".

La victime se trouvait à proximité de la gare quand une altercation verbale a éclaté avec un des jeunes. Le groupe l'a ensuite attaqué physiquement, notamment avec une barre de fer. Déclaré en état de mort cérébrale après son agression, le sans-domicile fixe souffrait "d’un saignement intracrânien avec oedème majeur et engagement cérébral", selon un médecin légiste.

Un des suspects avait avancé une exhibition sexuelle du sexagénaire devant une fillette pour expliquer les faits, mais le parquet avait jugé cette hypothèse sans fondement.

L'enquête doit permettre d'identifier les autres agresseurs, puisqu'une demi-douzaine de jeunes se seraient acharnés sur la victime.

Lire aussi:

Nancy: passé à tabac par une bande de jeunes, un SDF en mort cérébrale

Jaloux, il passe sa copine à tabac et lui arrache la langue à mains nues

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme de 62 ans, agressé par tdes jeunes à Nancy fin juin, est décédé des suites de ses blessures.

Commentaires

-