Tabassé par des jeunes pour s'être plaint du bruit, il perd un œil

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Tabassé par des jeunes pour s'être plaint du bruit, il perd un œil

Publié le 28/05/2019 à 16:34 - Mise à jour à 16:37
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 67 ans a été violemment agressé pour s’être plaint du bruit que faisaient un groupe de jeune vendredi 24 à Pirey dans le Doubs. Il a perdu l'usage de son œil.

Rouée de coups par ses agresseurs, la victime a perdu l'usage de son œil gauche. Un homme d'une soixantaine d'années a été violemment passé à tabac par un groupe de jeunes près de son domicile à Pirey dans le Doubs vendredi.

La raison de ce déchainement de violence selon L'Est républicain: s’être plaint du bruit que faisaient quatre jeunes qui tournaient en moto autour de la salle des fêtes du village, située en face de sa maison. "Chaque été nous y sommes confrontés. En général, je vais les voir et ça se passe toujours bien", a témoigné la victime au quotidien.

Sauf que vendredi, la situation va totalement dégénérer. Les jeunes vont mal prendre la remarque de leur aîné et le ton va monter rapidement. Le sexagénaire menace de prévenir les gendarmes et rebrousse chemin vers son domicile. Il reçoit alors un premier coup, dans les dos. "Il va tomber au sol et subir une multitude de coups de pied, dont un au niveau de l’œil", précis le journal.

Lire aussi - Toulouse: un quinquagénaire tabassé à mort par un groupe d'individus

Les agresseurs prennent la fuite avant l'arrivée des gendarmes alors que des voisines arrivent pour porter secours à la victime. Les secours conduisent le blessé à l'hôpital en urgence: il souffre d'une fracture à l’arcade, d’une double fracture aux sinus, de multiples contusions aux côtes et au visage. Et surtout, il ne retrouvera jamais l'usage de son œil gauche.

Les agresseurs du sexagénaire n'ont pas encore identifiés et sont activement recherchés par les enquêteurs.

"Il ne faut jamais laisser pourrir une situation. Il faut s’unir pour faire face aux incivilités et appeler les gendarmes. J’ai perdu un œil mais j’espère que ce sera utile pour d’autres personnes qui se retrouvent dans ma situation. Je n’ai aucune haine. Et si je dois y retourner la prochaine fois, je n’hésiterais pas", a conclu la victime.

Voir:

Perpignan: une femme tabassée pour avoir klaxonné un automobiliste dangereux

Seine-et-Marne: il tabasse sa femme au parloir d'une prison

Paris – Ivres, des militaires tabassent des boulistes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La victime a été rouée de coups et a perdu l'usage de son oeil.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-