Téléphone au volant: 40 PV en moins de trois heures sur l'A36

Téléphone au volant: 40 PV en moins de trois heures sur l'A36

Publié le :

Vendredi 12 Octobre 2018 - 17:19

Mise à jour :

Vendredi 12 Octobre 2018 - 17:49
© ROMAIN LAFABREGUE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les policiers de Mulhouse ont dressé une quarantaine de PV pour usage du téléphone en moins de trois heures, mercredi sur l'A36. Ils ont décidé de sévir face à la dangerosité d'un comportement en pleine expansion: ralentir pour filmer un accident.

C'est un phénomène qui aurait tendance à se développer de plus en plus sur les routes de France alors qu'il est très dangereux. Les policiers de Mulhouse ont donc décidé de sévir afin de marquer les esprits contre les automobilistes qui ralentissent pour prendre des photos ou des vidéos d'un accident. Pas moins d'une quarantaine de conducteurs a ainsi été verbalisée mercredi 10 en moins de trois heurs.

Cette opération exceptionnelle aurait été décidée à l'improviste par les forces de l'ordre excédées d'observer ce comportement à risque. Ce jour-là, les policiers du Haut-Rhin intervenaient sur l'A36 suite à un accident impliquant un camion et un utilitaire. Alors que les opérations en étaient à leur fin, ils ont constaté que de nombreux automobilistes ralentissaient pour prendre des photos. Or ces "bouchons de curiosité" peuvent vite causer un suraccident.

Voir: Ivre sur le siège passager, on lui retire son permis

"Nous avons donc décidé de procéder à des verbalisations pour usage de téléphone", a raconté à France 3 Grand Est le capitaine Xavier Nicolas, chef des unités spéciales de la police de Mulhouse. "C'est un phénomène que nous constatons de plus en plus, que ce soit sur la voie publique hors accident de la route, les interpellations, les bagarres, mais sur les accidents de la route, il y a cette composante supplémentaire extrêmement accidentogène", rappelle-t-il.

Le fait de tenir un téléphone à la main en conduisant est sanctionné d'une amende forfaitaire de 135 euros ainsi que d'un retrait de trois points sur le permis de conduire. Des sanctions qui devraient être largement renforcées en 2019. Le gouvernement souhaiterait en effet donner la possibilité aux forces de l'ordre de retenir le permis de conduire d'une personne sanctionnée pour conduite avec usage de téléphone tenu en main dès lors que le conducteur commet en même temps une infraction menaçant la sécurité d'autrui.

Lire aussi:

Piétons, éthylotest antidémarrage: nouvelles mesures de sécurité routière

Vitesse, insultes, téléphone: les Européens se partagent les torts au volant

 

Filmer un accident est passible d'une amende et d'un retrait de points en plus d'être dangereux.


Commentaires

-