Terrorisme: 10 ans de prison pour avoir voulu s'attaquer à des militaires à Toulon

Terrorisme: 10 ans de prison pour avoir voulu s'attaquer à des militaires à Toulon

Publié le :

Mardi 23 Janvier 2018 - 07:24

Mise à jour :

Mardi 23 Janvier 2018 - 07:29
Un homme de 27 ans, Hakim Marnissi, a été condamné lundi à dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir projeté d'attaquer des militaires à Toulon en 2015. Repéré par les services de renseignement pour sa radicalisation, il avait commandé des cagoules et des armes.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le verdict est tombé. Un homme de 27 ans, Hakim Marnissi, a été condamné lundi 22 à dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir projeté d'attaquer des militaires à Toulon. C'était en 2015. Cette année là, le jeune homme, qui avait été repéré par les services de renseignement pour sa radicalisation, avait été interpellé après avoir reçu deux paquets dans lesquels se trouvaient des cagoules et un couteau avec une lame de 10 centimètres. Son foyer avait ouvert les colis par erreur et avait directement prévenu la police.

Interrogé lors de sa garde à vue, il avait reconnu avoir tenté de partir deux fois en Syrie, influencé par un homme nommé Mustapha Mokeddem. Ce dernier, qui lui avait rejoint les rangs de l'Etat islamique, l'aurait alors incité à passer à l'action en France en attaquant des militaires de la base navale au couteau. Il avait confié avoir voulu mourir en martyr.

Mais lors de l'audience, il est revenu sur ses propos, changeant complètement de version. Il a cette fois-ci affirmé qu'il avait acheté des cagoules pour pratiquer l'airsoft, une activité de loisir opposant plusieurs joueurs équipés de répliques d'armes propulsant des billes de plastique. Quant aux lames, elles devaient être revendues. "Il n'y avait aucun projet de passer à l'acte", a notamment déclaré le prévenu, poursuivi pour association de malfaiteurs à visée terroriste. Selon lui, Mokeddem avait parlé de cette attaque "sur le ton de la rigolade".  "C'était complètement superflu, idéaliste de faire un attentat là-bas".

A lire aussi - Arrêté dans le Gard, un homme écroué après un projet d'attentat déjoué

Une volte-face qui n'a visiblement pas convaincu les juges qui ont assorti sa peine, la plus lourde prévue par la loi, d’une période de sûreté de moitié. 

Hakim Marnissi a été condamné lundi à Paris à dix ans d'emprisonnement pour avoir projeté d'attaquer des militaires à Toulon en 2015.


Commentaires

-