Attentats en Espagne: les auteurs de l'attaque de Cambrils s'étaient rendus devant la Tour Eiffel

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Attentats en Espagne: les auteurs de l'attaque de Cambrils s'étaient rendus devant la Tour Eiffel

Publié le 08/09/2017 à 10:42 - Mise à jour à 10:58
© Josep LAGO / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le ministère de l'Intérieur a révélé jeudi que les terroristes auteurs de l'attaque de Cambrils, en Espagne, s'étaient rendus à deux reprises devant la Tour Eiffel, avant de prendre la direction de la Catalogne.

Une semaine avant les attentats en Espagne, à Barcelone et à Cambrils les 17 et 18 août dernier, où 16 personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées, les auteurs de la seconde attaque terroriste se trouvaient à Paris. Les autorités françaises avaient déjà révélé le 23 août, lors d'une conférence de presse donnée par le procureur de Paris François Molins, que trois d'entre eux avaient été flashés dans l'Essonne à bord de la voiture utilisée pour perpétrer l'attentat de Cambrils, et même qu'ils avaient séjourné dans un hôtel à Malakoff, dans les Hauts-de-Seine.

Mais jeudi 7, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a révélé de nouveaux éléments concernant ce séjour en région parisienne, une semaine avant que l'horreur ne s'abatte sur la Catalogne. La veille de partir en Espagne, les terroristes se sont rendus longuement devant la Tour Eiffel après avoir acheté un appareil photo. Ils y sont retournés le lendemain, après avoir passé la nuit à Malakoff, et avant donc de prendre la direction de Cambrils.

Sur Franceinfo, le ministre de l'Intérieur a même évoqué un possible lien entre le TATP retrouvés mercredi 6 dans un laboratoire clandestin d'explosifs à Villejuif dans le Val-de-Marne. "C'est peut-être possible, l'enquête nous le montrera. (...) On sait que l'Espagne est un lieu de passage pour les filières qui remonteraient du Maroc, il est possible qu'il y ait des liens, mais franchement je n'en sais pas plus", a-t-il ainsi expliqué sans donner plus d'informations au sujet de l'enquête en cours.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les cinq assaillants de Cambrils ont tous été abattus par un policier des Mossos.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-