Terrorisme: cinq membres présumés d'une filière djihadiste interpellés en Isère

Terrorisme: cinq membres présumés d'une filière djihadiste interpellés en Isère

Publié le :

Mardi 13 Mars 2018 - 17:56

Mise à jour :

Mardi 13 Mars 2018 - 18:08
Cinq personnes soupçonnées d'appartenir à une filière djihadiste ont été interpellées ce mardi en Isère. Elles sont suspectées d'avoir notamment favorisé et financé des départs vers la zone irako-syrienne.
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un nouveau coup de filet antiterroriste a eu lieu ce mardi 13 au matin, en Isère, a révélé Le Parisien. Il s'agirait selon les premières informations dévoilées de quatre hommes et d'une femme. Ils auraient été interpellés dans la région de Grenoble par les agents de la Direction générale des services intérieurs (DGSI). Par ailleurs, plusieurs perquisitions auraient été menées par la Sous-direction antiterroriste (SDAT) de la police judiciaire.

On ignorait encore quelques heures après les faits si la décision d'interpeller ces personnes était en lien avec un éventuel projet d'attentat. Les cinq suspects ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête ouverte pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des actes de terrorisme" et "financement d'une entreprise terroriste".

Lire aussi: Deux attentats contre une enceinte sportive et des militaires déjoués depuis janvier en France

Toujours selon Le Parisien, ces personnes sont soupçonnées d'appartenir à une filière djihadiste qui aurait favorisé des départs vers la zone irako-syrienne en 2014 et 2015. Trois d'entre eux auraient également eu pour tâche de financer ces départs vers les zones de combat de l'Etat islamique.

Selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, ce sont 20 attentats qui ont été déjoués en France en 2017, et 32 depuis la mise en place le 13 novembre 2015 de l'état d'urgence, suspendu depuis. Deux autres projets d'attentats, contre une enceinte sportive et des militaires, ont été déjoués depuis le début de l'année 2018.

Depuis janvier 2015 et la les attaques contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, le magasin Hyper Cacher et une policière à Montrouge, les attentats djihadistes ont fait 241 morts en France.

L'enquête a été ouverte pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des actes de terrorisme" et "financement d'une entreprise terroriste".


Commentaires

-