Terrorisme: des attentats imminents en France et aux Pays-Bas déjoués

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Terrorisme: des attentats imminents en France et aux Pays-Bas déjoués

Publié le 20/09/2018 à 18:57
© Arie Kievit / ANP/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Interpellés en juin dernier à Rotterdam, deux hommes de 22 et 28 ont comparu pour la première fois mercredi, devant la justice hollandaise. Ils sont soupçonnés d'avoir préparé une attaque imminente, notamment en France, sans que l'on connaisse leur cible.

Les deux hommes soupçonnés de préparer des attaques terroristes en France et aux Pays-Bas, arrêtés en juin à Rotterdam, étaient "proches" de passer à l'acte, a annoncé mercredi 19 le ministère public néerlandais. Agés de 22 et 28 ans et d'origine marocaine, ils comparaissaient devant la justice hollandaise pour la première fois.

L’un d’eux préparait une attaque imminente en France, selon les services de renseignement néerlandais (AIVD). La cible de cette éventuelle attaque n’a pas été précisée. Selon le procureur en charge du dossier d'instruction, l'un des suspects "connaissait des personnes ayant accès à des fusils d'assaut Kalachnikov (AK-47) et qui pouvaient construire des vestes explosives".

Voir - Terrorisme: un Français arrêté à Rotterdam remis à la justice française

L'enquête a permis d'établir que les terroristes présumés souhaitaient s'en prendre à un poste de police çà Rotterdam et au pont Erasme relie la rive nord et la rive sud de la nouvelle Meuse dans le grand port batave. Il est emprunté chaque jours par des milliers de personnes. Les deux individus interpellés s y avaient d'ailleurs tourné une vidéo, entonnant un chant à la gloire des "martyres".

Fin mars, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé que 51 attentats avaient été déjoués depuis janvier 2015. L'attaque parisienne du 12 mai avait porté à 246 le nombre de personnes tuées depuis le début de cette vague d'attentats djihadistes en France. Aux Pays-Bas, le niveau d'alerte terroriste est fixé à 4 sur 5.

Fin août, deux touristes américains ont été grièvement blessés lors d'une attaque au couteau à Amsterdam-Central, gare très fréquentée de la capitale néerlandaise. Le suspect, un jeune Afghan de 19 ans résidant en Allemagne, avait une "motivation terroriste", selon les autorités. 

Lire aussi:

Attentats du 13-Novembre: la justice française réclame à la Belgique un logisticien présumé

Macron annonce un musée-mémorial pour les victimes du terrorisme

La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Ils sont soupçonnés d'avoir préparé une attaque imminente, notamment en France, sans que l'on connaisse leur cible.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-