TGV: le premier train à grande vitesse entre Paris et Saint-Brieuc est arrivé avec deux heures de retard

TGV: le premier train à grande vitesse entre Paris et Saint-Brieuc est arrivé avec deux heures de retard

Publié le :

Samedi 08 Juillet 2017 - 16:37

Mise à jour :

Samedi 08 Juillet 2017 - 16:39
©Xavier Vila/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En raison des fortes chaleurs qui ont provoqué une panne de signalisation, le premier TGV reliant Paris à Saint-Brieuc est arrivé avec deux heures de retard vendredi. Il devait établir un record de vitesse sur cette ligne.

Loi des séries pour la SNCF. Le premier train à grande vitesse reliant Paris à Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor, vendredi 7 au soir, était censé être le plus rapide de l'histoire sur cette ligne. Peine perdue, le TGV a affiché à son arrivé plus de deux heures de retard sur l'horaire prévue, pour le record, on repassera.

À l’origine du retard de ce train: les fortes chaleurs. Elles ont provoqué une panne de signalisation et perturbé la circulation au niveau de Saint-Léger, près de Chartres, obligeant le train à prendre une voie non adaptée à la grande vitesse.

Parti à 19h06 de la gare Montparnasse, il est arrivé aux alentours de 23h alors qu'il devait réaliser le trajet de 2h06 initialement. Saint-Brieuc Agglomération. Quant au comité d'accueil prévu dans la gare bretonne, il a rapidement rangé petits fours et champagne.

Déjà dimanche 2, le premier train de la ligne LGV Paris-Bordeaux, qui était censé rejoindre Toulouse en un peu plus de quatre heures a subit un énorme retard. Effectivement, le TGV est arrivé avec un retard de 4h30, les passagers ont donc mis 8h49 pour rejoindre Toulouse selon la SNCF.

Le retard est dû à un train Intercités qui devait relier Bordeaux à Nice selon France Bleu Toulouse. Ce train régional est tombé en panne aux environs de Pommevic, près de la ville d'Agen, à cause d'un problème de pantographe, le bras articulé situé sur le toit du train qui transmet le courant à la locomotive. Une vérification de tous les caténaires entre Bordeaux et Agen a dû être effectuée par les agents de la SNCF. Le trafic a pu reprendre à partir de 16h30, heure à laquelle le train aurait déjà dû être arrivé.

Parti à 19h06 de la gare Montparnasse, il est arrivé aux alentours de 23h à Saint-Brieuc.


Commentaires

-