Tigre en liberté en Seine-et-Marne: comment réagir si l'on tombe nez à nez avec le félin?

Tigre en liberté en Seine-et-Marne: comment réagir si l'on tombe nez à nez avec le félin?

Publié le :

Vendredi 14 Novembre 2014 - 12:10

Mise à jour :

Vendredi 14 Novembre 2014 - 13:57
Les battues se poursuivent en Seine-et-Marne pour tenter de retrouver un tigre aperçu jeudi matin par des riverains à Montévrain. Que faut-il faire face à un fauve?
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :
-A +A

Depuis jeudi 11, un jeune tigre d'une centaine de kilos se promène en liberté en Seine-et-Marne. La police et les pompiers tentent toujours, ce vendredi, de capturer l'animal.

Si sa capture est si difficile, c'est que le tigre est un animal prudent et craintif. Dans ce cas, ce jeune spécimen doit être extrêmement apeuré de se retrouver dans un environnement inconnu, rempli de bruits et d'odeurs qu'il ne connaît pas. Son instinct naturel le pousse à se cacher dans la végétation pour ne pas se mettre en danger. Seul la faim pourrait l'amener à se découvrir.

Le tigre est un félin carnivore, potentiellement dangereux pour l'homme. Néanmoins, comme l'indique Frédéric Edelstein, directeur de cirque, au Parisien,  si ce jeune individu (environ 1 an selon les spécialistes) est amené à chasser pour s'alimenter son régime alimentaire devrait se composer "de petites proies, d'animaux de compagnies ou de ferme voire du bétail ". Pour autant, le tigre peut rester jusqu'à une dizaine de jour sans se nourrir s'il a mangé à satiété récemment.

Le comportement de l'animal ne peut pas être prédis à l'avance. Il est cependant très rare que le tigre s'attaque à l'être humain, pour se nourrir ou lorsqu'il se sent menacé, même lorsque son territoire jouxte des zones de forte densité humaine comme c'est le cas dans la région du Bengale en Inde. Les attaques recensées sont souvent perpétrés par des individus âgés au comportement plus "guerrier".

Si l'on se retrouve face à face avec le félin, Frédéric Edelstein explique que la meilleure chose à faire est de ne pas paniquer et chercher à s'enfuir mais de crier le plus fort possible, "la force de l'être humain par rapport au fauve, c'est sa posture verticale et sa voix. En criant, on va rendre le tigre méfiant et donc encourager sa fuite".

 

Tomber nez à nez avec un fauve est plutôt rare, mais mieux vaut savoir comment réagir.


Commentaires

-