Toulouse: le baby-sitter abusait des petits garçons qu'il gardait

Toulouse: le baby-sitter abusait des petits garçons qu'il gardait

Publié le :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 12:56

Mise à jour :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 13:08
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un trentenaire de Verfeil, près de Toulouse en Haute-Garonne, a été mis en examen puis incarcéré mercredi pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans. Ce baby-sitter est soupçonné d'avoir abusé au moins cinq petits garçons qu'il gardait.

Un baby-sitter a été mis en examen puis incarcéré pour des agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans mercredi 28. Le suspect originaire de Verfeil, près de Toulouse en Haute-Garonne, est soupçonné d'avoir procédé à des attouchements sur au moins cinq petits garçons âgés de quatre à six ans dont il avait la charge.

Ce sont les parents de l'un des enfants qui ont lancé l'alerte après que leur fils leur a expliqué les gestes répréhensibles de son baby-sitter la semaine passée.

A voir aussi: "Pédophile 24h/24": le pervers séduisait la mère pour se rapprocher du fils et l'inondait de messages pornographiques

Les gendarmes de Verfeil ont pris l'affaire très au sérieux et mené leur enquête sur le trentenaire qui était accusé selon La Dépêche du Midi (source). C'est à ce moment qu'ils se sont aperçus qu'en plus d'être baby-sitter à Verfeil, il l'était aussi dans le Tarn et le Tarn-et-Garonne. De plus, il intervenait aussi à l'accueil périscolaire de l'école primaire de la petite commune de 2.500 habitants. Il y proposait des ateliers de boulangerie.

Cependant "pour l'instant, tous les cas répertoriés ont eu lieu dans le cadre des activité de baby-sitter. Rien à l'école ou lors des ateliers", a précisé une source proche de l'enquête.

Jusqu'à sa garde à vue de 48h qui s'est soldée par une incarcération, l'homme n'avait que des éloges sur ses différentes pages professionnelles sur les réseaux sociaux. Les parents des enfants dont il s'était occupé vantaient son travail, sa patience et expliquaient régulièrement que leurs enfants étaient ravis de passer du temps avec lui.

L'homme incarcéré est un baby-sitter accusé d'agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans.

Commentaires

-