Toulouse: des ouvriers découvrent 17 crânes humains dans un sac poubelle

Toulouse: des ouvriers découvrent 17 crânes humains dans un sac poubelle

Publié le :

Jeudi 31 Mai 2018 - 07:29

Mise à jour :

Jeudi 31 Mai 2018 - 07:32
Mardi, des ouvriers qui faisaient une inspection technique d'un bâtiment promis à la destruction ont découvert 17 crânes humain cachés dans un sac. Il s'agit d'une collection dérobée en 2010.
©Jim Watson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ils ont découvert ce qu'ils pensaient peut-être être la scène d'un massacre criminel, la réalité était tout autre. Des employés chargés de l'examen technique d'un bâtiment ont en effet découvert, dissimulés dnas un grenier pas moins de 17 crânes humains comme le rapporte La Dépêche du Midi.

Les faits se déroulent mardi 29 dans l'après-midi. Des ouvriers travaillent dans une bâtisse promise à la démolition rue Règuelongue dans le quartier de Saint-Simon. Ouvrant une trappe du plafond permettant d'accéder au grenier, ils découvrent un sac poubelle et tombent avec effroi sur les ossements des têtes humaines. Ils préviennent immédiatement les forces de l'ordre

La police mène l'enquête en se tournant en priorité vers les musées et les facultés de médecine. Pari gagnant: un interlocteur leur rappelle un cambriolage ayant eu lieu en 2010 dans dans un laboratoire d'anthropologie de la ville et lors duquel une collection de crâne d'une nécropole soudanaise avait été dérobée. Les pièces dataient du IIIe siècle après Jesus-Christ et avaient été découvertes lors d'une expédition scientifique dans les années 1970. Leur état de conservation pour des restes humains datant de presque deux millénaires  leur conférait une valeur inestimable mais… difficilement revendable sur un quelconque marché noir.

Lire aussi - Algérie: Macron "prêt" à rendre les crânes d'insurgés algériens du Musée de l'Homme

Les crânes seront restitués ce jeudi 31 au laboratoire d'anthropologie et seront placés dans un dépositaire sécurisé de la faculté de médecine, après avoir peut-être passé presque huit ans dans un sac poubelle.

Les ouvriers ont découvert pas moins de 17 crânes


Commentaires

-