Toulouse: deux chevaux blessés par balle, un accident de chasse?

Toulouse: deux chevaux blessés par balle, un accident de chasse?

Publié le :

Mercredi 02 Janvier 2019 - 11:07

Mise à jour :

Mercredi 02 Janvier 2019 - 11:21
©30 Millions d'amis/Twitter
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux chevaux ont été blessés par balle peu avant Noël à Labastide-Clermont, près de Toulouse. Le projectile a traversé l'encolure de l'un d'entre eux avant de se loger dans la cuisse d'un autre, lui déchiquetant le muscle. Une enquête a été ouverte et la propriétaire des chevaux gravement blessés a créé une cagnotte pour lui permettre de les soigner.

Solène Pillier est toujours choquée. Samedi 22 décembre  au matin, elle a retrouvé de deux de ses chevaux blessés dans leur champs de Labastide-Clermont, près de Toulouse. Elle allait les nourrir comme chaque matin.

Elle s'est rapidement rendue compte que l'un des équidés se tenait à l'écart et s'est aperçue qu'il avait un énorme trou dans la cuisse et que son muscle était déchiqueté.

Un autre cheval avait lui aussi été blessé. La balle avait traversé son encolure et s'était ensuite fichée dans la cuisse de son congénère.

A voir aussi: Accident de chasse dans le Gers: un blessé grave, une enquête ouverte

"Au début, j'ai cru que c'était mon étalon qui était devenu méchant et qui les avait mordu", a expliqué la jeune propriétaire. "Lorsque ma vétérinaire est venue, elle a pensé à un sanglier. Mais très rapidement on a vu à la radio que c'était une balle que Paloose avait dans la cuisse", s'est-elle souvenue lundi 31 auprès de France 3 Occitanie.

La jument blessée à l'encolure n'a eu aucun organe vital touché. La plaie à la cuisse de Paloose s'est quant à elle nécrosée: l'animal va devoir être soigné en clinique. Solène Pillier doit ainsi débourser 2.000 euros, un argent dont elle ne dispose pas.

Elle appelle donc aux dons et a lancé une cagnotte sur le site Leetchi: et la solidarité a été au rendez-vous puisque ce mercredi 2, déjà 2.590 euros ont déjà été récoltés.

Solène Pillier a aussi décidé de porter plainte contre X auprès de la gendarmerie. "Est ce une balle perdue d'un braconnier? D'une partie de chasse? Est ce une personne qui s'est amusé à tirer sur nos chevaux?".

Elle reste très inquiète et a avoué avoir peur. "Les faits se sont déroulés à 50 mètres de chez nous, entre 6 heures du matin et 10 heures. Si c'est une balle perdue, cela aurait pu toucher un enfant ou nous. Cela aurait pu être très grave".

A lire aussi:

Ivre, un chasseur en poignarde un autre puis va se coucher

Chantilly: un cheval entre au galop dans un bar PMU (vidéo)

Deux chevaux ont été blessés par balle près de Toulouse. (Illustration)


Commentaires

-