Toulouse: gardé à vue, le Gilet jaune met le feu à sa cellule

Toulouse: gardé à vue, le Gilet jaune met le feu à sa cellule

Publié le :

Dimanche 24 Mars 2019 - 16:44

Mise à jour :

Dimanche 24 Mars 2019 - 16:48
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un incendie s'est déclaré samedi 23 au soir dans une cellule du commissariat central de Toulouse, et 26 personnes en garde à vue ont dû être évacuées. Deux policiers ont été légèrement intoxiqués.

 

Les locaux des forces de l'ordre ont dû être évacués. Un homme arrêté place du Capitole lors de la manifestation des Gilets jaunes a mis le feu à sa cellule de garde à vue au commissariat central de Toulouse samedi soir. Deux personnes ont été légèrement intoxiquées et 26 gardés à vue ont dû être évacuées vers d'autres commissariats de l'agglomération.

Comme le rapporte La Dépêche du Midi, les faits ont eu lieu peu après 21h. En enflammant du carton et du papier, il aurait réussi à mettre le feu à son matelas. L’incendie, qui ne s’est pas propagé par ailleurs, a rapidement été circonscrit mais dans l'intervalle, le commissariat a dû être entièrement évacué. Deux policiers ont été légèrement intoxiqués et transportés à l’hôpital Purpan pour passer ses examens, et une dizaine d’autres ont été incommodés. 

Lire aussi – "Gilets jaunes": une enquête ouverte à Nice après la blessure d'une manifestante

L'individu, âgé de 31 ans et résidant à Toulouse faisait "partie des groupes les plus agités et excités des Gilets jaunes d’hier". Il a été interpellé au cours d'affrontements entre casseurs et forces de l'ordre sur la place du Capitole.

Selon le quotidien, il avait alors été repéré par l'hélicoptère de la gendarmerie en train d'embraser une barricade. Il devrait prochainement être déferré devant un magistrat et mis en examen.

Samedi, lors de la manifestation du mouvement des Gilets jaunes, 19 manifestants ont été interpellés dans le centre de Toulouse, selon la préfecture, qui a fait état de "jets de projectiles contre les forces de l'ordre, destruction de mobiliers urbains, ainsi que de feux de barricades et d'un véhicule".

Voir:

Grenoble: des substances explosives saisies chez un "Gilet jaune"

Gilets jaunes: un homme interpellé avec de la poudre noire

Gilets jaunes: un élu Rassemblement national condamné pour transport de produits explosifs

Un Gilet jaune gardé à vue à Toulouse a mis le feu à sa cellule.


Commentaires

-