Toulouse: les circonstances de la mort du petit Moro, écrasé par le rideau métallique d'un centre commercial, commencent à s'éclaircir

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Toulouse: les circonstances de la mort du petit Moro, écrasé par le rideau métallique d'un centre commercial, commencent à s'éclaircir

Publié le 23/08/2016 à 07:54 - Mise à jour à 07:57
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le petit Moro Keita, 5 ans, est mort le 19 août écrasé par la grille de fermeture du parking d'un centre commercial, qui s'abaissait pour la fermeture. Une conjonction tragique de faits serait à l'origine d'un tel accident.

Que s’est-il passé exactement au centre commercial Espace Gramont de Toulouse le vendredi 19 août au soir? A 22h30 en effet, un enfant de cinq ans s’est retrouvé coincé sous un rideau métallique en train de s’abaisser à l’entrée du parking, le centre commercial fermant ses portes. Moro, c’est le nom du petit garçon, s’est retrouvé en arrêt cardio-respiratoire. Même s’il a pu être réanimé dans un premier temps et transporté à l’hôpital, il décèdera malheureusment de ses blessures le 20 août.

Ce lundi 22, la famille de l’enfant a tenu à lui rendre hommage sur les lieux du drame. Le père a d’ailleurs déjà reçu la visite des représentants d’Auchan, le principal magasin du centre commercial, et d’Altarea Cogedim, le propriétaire des lieux, qui a déjà annoncé que l'entreprise collaborerait pour faire la lumière sur ce dramatique accident

Le père, lors de l’hommage, a tenu à préciser les circonstances du drame: "Nous étions venus acheter des fournitures scolaires pour la rentrée en rentrant de Toulouse Plages et nous avons terminé la soirée au Flunch avec les enfants. Nous avons emprunté l'accès voiture, il faisait sombre, Moro s'est mis à courir, tout s'est passé en une minute. Je n'ai rien vu, rien entendu, la grille l'a pris, j'ai jeté mes courses, mis mon pied sous la grille mais elle continuait à descendre, je n'ai pas pu l'arrêter. Ma fille a appuyé sur l'alarme, puis sur tous les boutons qu'elle trouvait, rien ne se passait".

Les premiers éléments de l’enquête semblent confirmer en effet qu’un éclairage en mauvais état pourrait expliquer pourquoi l’enfant s’est retrouvé dans une telle situation. Il n’aurait en effet pas vu la grille s’abaisser sur lui.  Comble de malchance, l’agent de sécurité du parking était en intervention hors de son poste de surveillance, il n’a donc pas pu remarquer sur son écran de surveillance que le petit Moro était écrasé pendant la fermeture du parking, ni stopper la descente mortelle de la grille.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le petit Moro est mort, écrasé par le rideau métallique du parking du centre commercial.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-