Toulouse: Nathalie Cunin, ex-prétendante de "L'amour est dans le pré", condamnée pour... la 23e fois

Toulouse: Nathalie Cunin, ex-prétendante de "L'amour est dans le pré", condamnée pour... la 23e fois

Publié le :

Vendredi 20 Octobre 2017 - 13:42

Mise à jour :

Vendredi 20 Octobre 2017 - 14:11
Nathalie Cunin, ex-prétendante d'une émission de "dating" pour agriculteurs de la chaîne M6, a été condamnée mercredi 18 à 5 mois de prison ferme par le tribunal de Toulouse. Elle comparaissait pour "dénonciation mensongère" et autres "outrages sur personne dépositaire de l’autorité publique".
©Fayolle Pascal/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Elle a finalement écopé de 5 mois de prison. Nathalie Cunin, 53 ans, a été condamnée mercredi 18 à 5 mois de prison ferme pour "dénonciation mensongère" et autres "outrages sur personne dépositaire de l’autorité publique" rapporte 20 Minutes. Elle s'était fait connaître en 2013 pour sa participation à l'émission de dating de M6, L'Amour est dans le Pré, au cours de laquelle elle avait insulté une autre prétendante, finissant par être exclue du programme. Habitué des prétoires, elle en est à sa 23e condamnation.

Les faits se sont déroulés en juin 2016. À l'époque, Nathalie Cunin avait été convoquée à son procès et ne s'y était pas présentée. Les gendarmes de L'Union se sont donc présentés à son domicile dans le Lot-et-Garonne sur réquisition du procureur de la République pour l'obliger à se présenter à l'audience. En vain, elle avait pris la fuite et s’était réfugiée chez son compagnon qui habitait Villeneuve-sur-Lot, où elle avait été repérée par les forces de l’ordre.

Sur place, les gendarmes ont procédé à son interpellation et les choses ont dérapé: Nathalie Cunin a insulté à de très nombreuses reprises l’une des gendarmes sur place la traitant tour à tour de "sale blonde" et de "grosse vache".

Suite à cela, elle a harcelé le standard de la gendarmerie de L'Union en y téléphonant pas moins d'une trentaine de fois en deux jours. Au cours de ces appels, elle a notamment accusé les forces de l'ordre de l'avoir cambriolée.

Mercredi, la quinquagénaire s’est faite porter pâle à l’audience pour raisons de santé. "Cette dame a une aversion pour les forces de l’ordre et l’autorité en général", a expliqué le procureur de Toulouse, Francis Boyer. Mais aussi pour les défenseurs puisque Le Dauphiné Libéréprécisé que "Certains avocats ont même renoncé à la défendre après avoir reçu une pluie d'insultes". La Dépêche du Midi est allée encore plus loin en soulignant "certains conseils et autres magistrats auraient même essuyé des coups de la part de l’ex-candidate de L’Amour est dans le Pré".

L'ancienne candidate avait déjà passé un an en prison après avoir menacé de mort une avocate du barreau de Toulouse. Elle a également été jugée pour appels malveillants envers son ancien patron et pour dénonciations calomnieuses après avoir accusé un gendarme de l’avoir violée.

Nathalie Cunin a insulté à de très nombreuses reprises l’une des gendarmes lors de son interpellation.


Commentaires

-