Toulouse: ses parents se disputent, un bébé victime d'une fracture du crâne

Toulouse: ses parents se disputent, un bébé victime d'une fracture du crâne

Publié le :

Jeudi 02 Août 2018 - 19:09

Mise à jour :

Jeudi 02 Août 2018 - 19:10
Un père de famille de 23 ans a été jugé en comparution immédiate à Toulouse pour avoir fait tomber son bébé, vendredi, lors d'une dispute avec sa compagne. L'enfant, âgé de six mois, souffre d'une fracture du crâne.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une dispute conjugale a failli tourner au drame vendredi 27 juillet à Toulouse (Haute-Garonne). Un jeune homme de 23 ans a bousculé sa compagne, qui tenait son bébé de six mois dans ses bras, car il voulait récupérer un téléphone portable. Mais il était alcoolisé, n'a pas vu son fils, qui est tombé et s'est fracturé le crâne.

Selon La Dépêche du Midi, qui rapporte les faits, l'enfant a été victime d'un trait de fracture du crâne mais va bien, même si le médecin a conclu à 20 jours d'incapacité.

Le père a été jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Toulouse. Le caractère accidentel des faits a été retenu. Et il a été condamné à un an de prison dont six mois avec sursis sans mandat de dépôt.

Lire aussi: elle veut prendre un selfie au bord d'un lac et fait tomber son bébé à l'eau

Le procureur a précisé à l'adresse du père: "Vous avez l'interdiction de rentrer en contact avec Madame, de vous présenter à son domicile".

L'audience a révélé un contexte familial particulier. L'avocate de l'accusé a ainsi expliqué que si son client voulait prendre le téléphone, c'était pour alerter les secours et "se plaindre de violences subies par sa belle-mère qui vit avec eux". "La prise d'alcool résulte d'une volonté d'oublier que sa belle-mère s'approprie son premier fils. Il a une impression d'impuissance", a-t-elle ensuite souligné.

De son côté, l'avocat de l'accusation a tenté d'obtenir des dommages et intérêts en soulignant la violence de la bousculade: "Il a la lâcheté de ne pas reconnaître sa violence. Une mère ne laisse pas tomber son fils facilement".

Et aussi:

Le septuagénaire s'accuse d'avoir égorgé sa femme après "une dispute"

Neufchâtel-en-Bray: mort à 73 ans après une dispute à la station-service

Var: il met le feu à la maison de son père après une dispute

Un bébé de 6 mois a été victime d'une fracture du crâne après une dispute de ses parents pour un téléphone portable.


Commentaires

-