Toxicomanes et fans de "Breaking Bad", ils dissolvent leur victime dans l'acide

Toxicomanes et fans de "Breaking Bad", ils dissolvent leur victime dans l'acide

Publié le :

Lundi 10 Décembre 2018 - 11:07

Mise à jour :

Lundi 10 Décembre 2018 - 11:15
Ce lundi le procès des meurtriers présumés de la jeune Eva Bourseau, décédée en 2015, débute devant la cour d'assises de Haute-Garonne à Toulouse. Deux étudiants toxicomanes avaient tué leur amie en la battant puis avaient tenté de dissoudre son corps dans l'acide en s'inspirant d'un épisode la série "Breaking Bad".
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Durant dix jours, la cour d'assises de Haute-Garonne à Toulouse va étudier l'affaire de la mort de la jeune Eva Bourseau, survenue en 2015 dans la Ville rose. L'étudiante en lettres de 22 ans avait été retrouvée sans vie, dans un bac rempli d'acide.

L'enquête avait rapidement mené vers les deux meurtriers présumés jugés à partir de ce lundi 10: Taha Mrani Alaoui, 25 ans, et Zakariya Banouni dit Zak, 22 ans. Tout deux étaient étudiants en situation de décrochage scolaire.

Toxicomanes, ils fréquentaient Eva régulièrement: elle aussi était une adepte de l'ecstasy, la MDMA, la cocaïne, le LSD ou encore la kétamine.

Mais ces substances coûtent cher... A l'été 2015 Taha Mrani Alaoui est en manque d'argent et ne parvient plus à financer ses soirées. Avec son ami Zakariya Banouni ils décident donc de cambrioler Eva Bourseau.

A voir aussi: La toxicomane sous curatelle violée et battue par 4 hommes, 3 suspects incarcérés

Le 27 juillet, ils passent une soirée tous les trois et consomment de la drogue, de l'atropine notamment selon Le Parisien. Cette substance aussi appelée "souffle du diable" provoque "d'intenses hallucinations délirantes, une perte de contrôle et de l'amnésie", d'après le professeur en pharmacologie médicale Jean-Louis Montastruc interrogé par Sciences et Avenir.

La jeune étudiante, fatiguée, leur demande vite de partir. Ils s'exécutent mais reviennent peu de temps après et armés.

Déterminés à découvrir où Eva Bourseau cache ses provisions de drogue et son argent liquide, ils la frappent à l'aide d'un poing américain, "si fort que l'objet se brise". Finalement c'est Taha Mrani Alaoui qui achèvera Eva Bourseau à coups de pied de biche.

Les deux complices volent alors 1.000 euros en liquide, 10 grammes de MDMA et une centaine de cachets d'ecstasy. Ils volent aussi des livres, des téléphones et même des ordinateurs en voulant faire croire à une disparition volontaire de l'étudiante en lettres.

Reste le problème du corps. Selon les enquêteurs, c'est Taha Mrani Alaoui qui, fan de séries, décide de s'inspirer de Breaking Bad. Le 28 juillet, les deux étudiants achètent de l'acide qu'ils déversent dans une malle.

Ils y placent le corps dans l'espoir que celui-ci se dissolve. Taha Mrani Alaoui et Zakariya Banouni iront chaque soir constater l'avancée de la dissolution du cadavre de leur victime.

C'est finalement les pompiers qui découvriront les restes du cadavre de la jeune étudiante, le 4 août, après un appel inquiet de la mère de la victime.

Un procès de grande ampleur s'ouvre donc ce lundi pour déterminer la responsabilité de chacun des deux étudiants. Durant les dix jours d'audiences, 19 experts et 52 témoins se succèderont à la barre.

A lire aussi:

Wingles: une bouteille d'acide lancée sur deux journalistes

Saint-Malo: il agresse son ex-femme à l'acide sulfurique, quatre ans de prison

Essonne: une mineure de 13 ans mise en examen pour avoir jeté de l'acide sur un policier le soir d'Halloween

Deux jeunes toxicomanes sont jugés pour avoir dissous le corps d'une étudiante dans l'acide.


Commentaires

-