Traductrice du FBI, elle part en Syrie pour se marier avec le djihadiste sur lequel elle enquêtait

Traductrice du FBI, elle part en Syrie pour se marier avec le djihadiste sur lequel elle enquêtait

Publié le :

Mardi 02 Mai 2017 - 18:42

Mise à jour :

Mardi 02 Mai 2017 - 18:54
©Stringer/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Daniela Green, traductrice pour le FBI, s'est envolé en 2014 pour la Syrie afin d'épouser un djihadiste sur lequel elle enquêtait. Revenant sur sa décision, elle est rentré aux Etats-Unis où elle a été condamnée.

L'histoire est particulièrement rocambolesque et on pourrait la croire toute droit sortir d'un film d'espionnage. Daniela Green, une traductrice du FBI (agence de sécurité intérieur américaine) a été interpellée sur le sol américain alors qu'elle revenait de Syriue. Et pour cause, la femme âgée de 38 ans s'était rendue dans ce pays en guerre pour se marier avec... le djihadiste sur lequel elle était censée enquêter.

Cet homme n'est autre Denis Cuspert, ex-rappeur allemand surnommé Deso Dogg, qui se fait appeler de sa kunya Abou Talha al-Almani dans les rangs de l'Etat islamique. Daniela Green, qui était déjà mariée à un soldat américain, s’est envolée le 23 juin 2014 pour la Turquie. Arrivée en Syrie, elle s’est mariée très rapidement avec Abou Talha al-Almani selon CNN qui raconte cette histoire étonnante ce mardi 2. Il avait rejoint la Syrie en 2013 et était devenu un membre influent de l'organisation djihadiste. Il est notamment apparu dans plusieurs vidéos de propagande, dont l'une où il brandit une tête humaine "fraîchement coupée", rapporte la chaîne de télévision américaine. Visé par une frappe en 2015, "il aurait survécu et serait toujours en vie", selon le Pentagone. 

Après plusieurs mois d'enquête sur le combattant de l'EI, Daniela Green informe sa hiérarchie qu'elle part passer des vacances dans sa famille en Allemagne en juin 2014. Sauf que cette dernière prend en réalité un avion pour Gaziantep en Turquie d'où elle rejoint l'ex-rappeur en Syrie et se marie avec lui. Toutefois, cinq semaines plus tard, elle se rend compte de la réalité de la guerre qui se déroule dans le pays et de la véritable nature de son époux. Désespérée, elle prend contact avec un de ses proches par mail pour lui expliquer la situation.  "J’étais faible et je ne savais plus comment gérer", confie-t-elle. "Je suis partie et je ne peux plus revenir. Je ne sais même pas comment je pourrais faire si j'essayais. Les conditions sont très dures ici et je ne sais pas combien de temps je vais tenir, mais ce n'est pas grave, c'est un peu trop tard maintenant".

Elle parvient à se soustraire au groupe terroriste et rentre aux Etats-Unis début août 2014 où elle est immédiatement placé en détention dans l'attente de son procès. Plaidant coupable de fausses déclarations dans une affaire de terrorisme international, elle est condamnée à deux ans de prison. Elle est libérée à l'été 2016.

"C'est une histoire extrêmement embarrassante pour le FBI, sans aucun doute", a indiqué John Kirby, un ancien responsable du département d'État américain à CNN. 

Après plusieurs mois d'enquête sur le combattant de l'EI, Daniela Green l'avait rejoint en Syrie pour se marier avec lui.

Commentaires

-