Tribunal de Melun: un avocat tire sur le bâtonnier avant de se suicider

Tribunal de Melun: un avocat tire sur le bâtonnier avant de se suicider

Publié le :

Jeudi 29 Octobre 2015 - 12:05

Mise à jour :

Jeudi 29 Octobre 2015 - 12:20
©Capture d'écran Street View
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un avocat a tiré ce jeudi matin sur le bâtonnier du palais de justice de Melun (Seine-et-Marne), avant de retourner l'arme contre lui et de se suicider. Grièvement blessée, la victime est dans un état critique mais stable.

Drame au palais de justice de Melun (Seine-et-Marne). Aux alentours de 9 heures ce jeudi matin, un avocat a fait feu à plusieurs reprises sur le bâtonnier du tribunal de grande instance de Melun, Henrique Vannier, avant de retourner l'arme contre lui et de se suicider. Grièvement blessée, la victime, touchée à l'abdomen et à la poitrine et dont l'état est critique mais stable, a été conduit vers le Centre hospitalier Henri Mondor de Créteil. Le tireur présumé, lui, est mort sur le coup. Il avait rendez-vous avec le bâtonnier qui devait lui notifier sa suspension.

Selon Le Parisien, le tireur serait Joseph Scipilliti, un avocat connu pour défendre habituellement les causes de l'extrême droite comme l'association islamophobe "Riposte laïque" ou "Résistance républicaine". D'après les dernières informations divulguées, les deux hommes étaient déjà en conflit depuis quelques temps. L'avocat avait été suspendu pour trois ans par l'ordre des avocats de Melun après avoir adressé des lettres de menaces au bâtonnier. Il lui avait été, de ce fait, interdit d'accéder au tribunal. Une interdiction qui avait été levée ce jeudi.

Henrique Vannier a pris ses fonctions à Melun en 2008 après avoir ouvert son cabinet d'avocat en 2001. Alors âgé de 36 ans, il était devenu le plus jeune bâtonnier d’Ile-de France en prenant la succession de Catherine Racine-Terrenoir. Il avait expliqué au Parisien avoir pour valeurs "l’honnêteté, le respect de la parole donnée, l’amour du travail bien fait et le besoin d’aider les autres".

Si pour le moment, les motivations du tueur restent encore à éclaircir, un texte pourrait peut-être aider les enquêteurs. Dans un article intitulé "Ils ont tué Joseph Scipilliti", le blog d'extrême droite "Résistance républicaine" a mis en ligne un texte présenté comme un"testament" de l'avocat daté de mardi 27, texte dans lequel il décrirait "le processus inexorable" qui l’a conduit à son acte.

 

Le bâtonnier du tribunal de grande instance de Melun, touché par des coups de feu, est dans un état critique.

Commentaires

-