Troyes: interpellation de comédiens qui répétaient leur pièce "Djihad" dans un train (vidéo)

Troyes: interpellation de comédiens qui répétaient leur pièce "Djihad" dans un train (vidéo)

Publié le :

Vendredi 01 Décembre 2017 - 12:56

Mise à jour :

Vendredi 01 Décembre 2017 - 13:05
La police est intervenue jeudi après-midi en gare de Troyes pour arrêter un groupe d'individus qui parlaient de djihad dans un train. Sauf qu'ils s'agissaient de comédiens, qui répétaient leur pièce de théâtre, intitulée "Djihad", qu'ils devaient jouer à La Chapelle-Saint-Luc.
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une belle frayeur et un peu de retard. Jeudi 30 novembre, peu avant 14h, la gare SNCF de Troyes a été évacuée car un passager d'un train arrivant de Paris a appelé la police. A bord, il a entendu un groupe d'hommes parler de djihad et a pris peur.

"Ils discutaient manifestement de djihad, de Belgique, d'attentats. Ils ne semblaient pas parler d'événements déjà passés", a expliqué le commissaire Daubigny à France 3 Grand-Est.

Les autorités ont pris la menace très au sérieux et ont débarqué avec une trentaine d'officiers à la gare de Troyes pour intercepter le train. Les lieux ont été évacués et les quatre hommes qui parlaient de djihad ont été interpellés.

Et aussi: Halloween - djihadistes ou clowns tueurs, faire peur avec ces déguisements est-il légal?

Sauf qu'ils n'étaient en rien des terroristes. Ces hommes étaient en réalité les comédiens de la pièce Djihad, écrite par Ismaël Saidi. Ils répétaient leurs gammes dans une voiture du train car ils devaient jouer toute de suite après à La Chapelle-Saint-Luc.

Ils ont donc eu un contretemps. Car pour justifier de leurs identités, ils ont dû appeler leur producteur, Hicham Fassi-Fihri, qui a confirmé leur bonne foi.

En revanche, le trafic en gare de Troyes a tout de même été interrompu une demi-heure, ce qui a évidemment engendré des retards. Mais la police a bien expliqué la situation aux voyageurs, qui ont visiblement été généralement compréhensifs.

Djihad est donc une pièce de théâtre d'Ismaël Saidi, qui raconte la vie de trois jeunes Bruxellois, qui partent en Syrie pour combattre aux côtés des djihadistes. Chacun pour des raisons différentes. "Comique avant tout, Djihad fait rire des clichés de toutes les religions, en levant le silence sur les tabous de chacun. Réelle catharsis, la pièce révèle sur scène nos angoisses les plus profondes, la peur de l’autre et ce qu’elle engendre", est-il ainsi écrit dans le synopsis sur le site officiel de la pièce.

Les comédiens de la pièce de théâtre "Djihad" ont été interpellés en gare de Troyes car ils ont fait peur à un passager en répétant dans le train.


Commentaires

-