Un adolescent de 14 ans défend un enfant de 11 ans et prend un coup de couteau

Un adolescent de 14 ans défend un enfant de 11 ans et prend un coup de couteau

Publié le :

Lundi 14 Janvier 2019 - 20:27

Mise à jour :

Lundi 14 Janvier 2019 - 20:41
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un adolescent de 14 ans a défendu un enfant de 11 ans vendredi à Montpellier. Il a été tabassé par les agresseurs et à même reçu un coup de couteau. Il n'a dû son salut qu'à l'arrivée de ses amis.

Une partie des agresseurs du jeune homme ont été interpellés par les forces de l'ordre. Vendredi 11, un adolescent de 14 ans prénommé Gibril a été violemment passé à tabac et à même reçu un coup de couteau devant un collège alors qu'il cherchait à défendre un enfant de 11 ans. Une plainte a été déposée.

Les faits ont eu lieu avenue Leon-Blum rapporte La Dépêche du Midi qui révèle l'information. Gibril se trouvait avec sa petite amie devant le collègue Joffre alors qu'il attendait un ami. "Quand quatre jeunes ont pris à partie un cinquième qui passait par là, Gibril s’est porté à son secours", précise le journal.

Lire aussi - Nouméa: une octogénaire dans un "état alarmant" après une agression par des ados

"Ils voulaient frapper ce gamin de 11 ans, mon fils ne les a pas laissé faire. Ils lui ont répondu: «Nous sommes des Albanais, les patrons de Montpellier, on touche pas les Albanais»", a fait savoir la mère de Gibril au quotidien. Et d'ajouter: "Aujourd’hui, il a le visage tuméfié, la cloison nasale déviée… Et il a pris un coup de couteau au-dessus de l’œil. Si ses copains n’étaient pas arrivés, il aurait pris d’autres coups de couteau. Il y avait une dame à côté, quand elle a vu ça, elle a pleuré!".

Selon la mère de la victime, un adulte, lui aussi armé d’un couteau, accompagnait les quatre jeunes agresseurs. Samedi 12, les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de trois agresseurs présumés, deux mineurs et un jeune majeur. "Parmi eux figure celui qui aurait porté le coup de couteau", fait savoir La Dépêche du Midi. Gibril aurait formellement reconnu deux des individus.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue et doivent être déférés au Parquet ce lundi.

Voir:

Son fils condamné pour viol, elle paye des ados pour tabasser la victime

Il tabasse une prostituée, persuadé que c'est un homme

Finistère: deux jeunes femmes tabassées pour un coup de klaxon

Un adolescent a été violemment passé à tabac pour avoir défendu un enfant.


Commentaires

-