Un avion perd trois tonnes de lingots au décollage (vidéo)

Comme s'il en pleuvait

Un avion perd trois tonnes de lingots au décollage (vidéo)

Publié le :

Jeudi 15 Mars 2018 - 18:36

Mise à jour :

Jeudi 15 Mars 2018 - 18:38
Un avion russe a perdu une partie de sa cargaison au beau milieu de la Sibérie ce jeudi. Au décollage, plus de trois tonnes de lingots se sont "échappés" de l'engin et se sont répandu dans la neige et sur la piste.
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Si l'argent ne tombe pas encore du ciel, les lingots si en Russie. Un avion de la compagnie Nimbus a eu un léger problème au décollage ce jeudi 15 alors qu'il transportait de précieux métaux, d'or et de platinium.

Un peu plus de trois tonnes de lingots, soit 172 pièces, se sont en effet "échappés" de l'engin et se sont éparpillés sur la piste et la neige présente aux alentours.

A voir aussi: United Airlines - un chien meurt en plein vol dans le compartiment à bagages

L'une des trappes de la soute s'est ouverte et son contenu est alors tombé à terre à l'aéroport de Iakoutsk, situé à près de 5.000 kilomètres de Moscou. La précieuse cargaison aurait été mal attachée selon les autorités russes qui ont inspecté l'énorme trou situé sur l'appareil qui a permis aux lingots de tomber.

"Pour l’instant, nous avons retrouvé 172 lingots d’un poids total d’environ 3,4 tonnes", a souligné la branche locale du ministère de l'Intérieur russe à l'agence de presse publique TASS. Au total, près de neuf tonnes de lingots se trouvaient dans l'avion.

Cette cargaison de luxe appartenait à une compagnie minière russe. Beaucoup d'entreprises dans ce genre sont situées en Sibérie. La région est pourtant (quasiment) déserte mais très riche en ressources minérales que ce soit du pétrole, du gaz ou encore des métaux précieux comme l'or.

Que ce soit des lingots de platinium ou d'or leur équivalent en euros est assez astronomique et pourrait représenter plusieurs millions d'euros.

Les lingots d'or et de platinium son tombé de l'avion à son décollage.

Commentaires

-