Un bateau secouru avec 900 migrants à bord

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Un bateau secouru avec 900 migrants à bord

Publié le 31/12/2014 à 10:12 - Mise à jour à 17:17
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Un cargo avec à son bord 900 migrants a été secouru mardi 30 par les autorités grecques et italiennes au large de Corfou (Grèce). Dans la journée, la crainte d'un détournement avait été évoquée mais ne s'est finalement pas confirmée.

On avait craint un acte de piraterie de grande ampleur mais il s'agissait en fait d'un nouveau drame de l'immigration. Au moins cette fois aucune victime parmi les 900 migrants ne serait à déplorer. Mardi 30, alors que le sauvetage du Norman Atlantic venait de se terminer dans la mer Adriatique, un cargo situé un peu plus au sud, au large de l'île grecque de Corfou, envoyait un signal de détresse.

Le Blue Sky M, battant pavillon moldave avait, selon les médias grecques, envoyé ce SOS en raison de la présence d'hommes armés à bord, ainsi que de plusieurs centaines de migrants. Une frégate et un hélicoptère de la marine grecque ainsi que des navires de la police portuaire ont été dépêchés sur place. Après inspection, il s'est avéré qu'il n'y avait rien de suspect à bord.

Le Blue Sky Mi devait se rendre en Croatie mais s'est écarté de sa route pour se diriger vers l'Italie. Ce sont donc les autorités italiennes qui ont pris en charge la suite du sauvetage. Des hommes ont pu monter à bord et prendre le contrôle du navire alors que celui n'était plus qu'à quelques kilomètres des côtes. In s n'ont trouvé sur place aucun pirate mais environ 900 migrants.

Le bateau n'avait pas d'ennui mécanique mais subissait les conditions météo difficiles qui frappent la région. L'hypothèse que l'équipage ait fui en laissant les migrants à leur triste sort a été avancée mais n'a pas été officiellement confirmée. Ce mercredi à 3h30, le navire est arrivé à Gallipoli (sud-est de l'Italie) où les migrants, dont une femme sur le point d'accoucher, ont été pris en charge.

Plus de 3.000 migrants sont morts en 2014 en essayant de traverser la Méditerranée. 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


C'est au large de l'île grecque de Corfou que se trouvait le navire en perdition.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-