Un chasseur pense qu'il s'agit d'un loup, il tue la chienne d'un couple de randonneurs

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 15 septembre 2017 - 10:09
Image
Un malinois.
Crédits
©Flickr
Une femelle malinois de six ans a été abattue par un chasseur. (image d'illustration)
©Flickr
Un chasseur a tué la chienne d'un couple de randonneurs jeudi lors d'une battue à Saint-Auban (Alpes-Maritimes). Il pensait qu'il s'agissait d'un loup.

Il n'a pas su faire la différence. Alors qu'il participait jeudi 14 à une battue à Saint-Auban (Alpes-Maritimes), un chasseur a tué la chienne d'un couple de randonneurs, selon une information rapportée par Nice-Matin. Posté en surplomb, à 40 mètres au-dessus d'un sentier, il a confondu l’animal dans la lunette de son fusil, pensant qu'il s'agissait d'un loup. Sans grande hésitation, il a donc tiré sur le canidé, lequel se trouvait sur le GR510, à quelques mètres de ses maîtres.

Malheureusement, l'animal, une femelle malinois de six ans, n'a pu être sauvé. Ses propriétaires, eux, n'ont pas été blessés mais ont décidé de porter plainte contre le chasseur "pour que cela n'arrive pas aux autres" et même s'ils savent que "cela ne fera pas revenir" leur chienne nommée Geisha. Pour eux, c'est l'incompréhension, d'autant que leur animal portait un collier orange et qu'ils étaient habillés de vêtements aux couleurs vives.

Pour rappel, dans moitié sud de la France, la saison de la chasse est lancée depuis le 10 septembre. Mais avant de commencer cette activité, décriée par des milliers de personnes, il est important de se souvenir des règles de sécurité. Alors pour ceux qui ne sont pas au point sur le sujet, il est fortement recommandé de se rendre sur le site de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage où de nombreux conseils sont indiqués. Les chasseurs pourront notamment apprendre comment se servir en toute sécurité d'un fusil et d'une carabine semi-automatiques ou bien comment bien tenir et porter leur arme.

Ils pourront également se rappeler des huit règles d'or pour "la sécurité à la chasse du petit gibier devant soi" et pour "la chasse du grand gibier en battue". 

À LIRE AUSSI

Image
L'abattage de 40 loups pour limiter les dégâts sur les troupeaux a été autorisé entre le 1er juillet
Tirs de loups: ce qui est autorisé, ce qui est interdit
Le loup est revenu naturellement en France depuis plus de 20 ans. Mais en réaction aux nombreuses attaques subies par les éleveurs, des dizaines de ces prédateurs ont ...
31 mai 2017 - 18:40
Société
Image
Un loup.
Loups: 40 spécimens pourront être abattus pour la période 2017-2018
Au total, 40 loups pourront être abattus pour la période 2017-2018, soit quatre de plus qu'auparavant selon l'arrêté ministériel signé par le ministre de l'Ecologie Ni...
20 juillet 2017 - 13:50
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don