Un corps calciné découvert sur le bord d'une route en Haute-Saône

Un corps calciné découvert sur le bord d'une route en Haute-Saône

Publié le :

Lundi 20 Août 2018 - 14:41

Mise à jour :

Lundi 20 Août 2018 - 14:55
© JACQUES DEMARTHON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Appelés pour un incendie sur une route départementale de Haute-Saône dimanche, les pompiers ont découvert le corps d'une sexagénaire au milieu des flammes. La thèse du suicide serait privilégiée.

La piste criminelle n'est pas écartée ce lundi 20 mais elle ne serait pas privilégiée, suite à la découverte en Haute-Saône d'un corps calciné sur le bord d'une route.

Les pompiers ont été appelés à 21h dimanche 19 par un témoin signalant un feu de broussailles qui s'était déclaré entre Lyoffans et Moffans sur le bord de la route départementale 4. Le sinistre a pu être rapidement maîtrisé, mais au cœur des flammes les soldats du feu ont découvert un cadavre.

Ils ont alors laissé leur place aux enquêteurs de la gendarmerie et notamment aux techniciens d'investigation criminelle. Une enquête a été ouverte et la victime a pu être rapidement identifiée. Il s'agit d'une femme de 69 ans habitant la région.

Voir aussi: Corps calciné d'Aline Sepret - le compagnon de la danseuse reconnaît l'avoir brûlée

Des examens complémentaires doivent avoir lieu ce lundi pour essayer d'établir les circonstances du drame. Une autopsie devrait également être pratiquée mardi 21. La piste du suicide semble privilégiée moins de 24 heures après la macabre découverte. En effet, la voiture de la victime, une Peugeot 205, a été retrouvée sur un chemin à quelques centaines de mètres des lieux de l'incendie.

Un élément qui semble accréditer la thèse selon laquelle la sexagénaire se serait elle-même rendue sur place avant, sans doute, de s'immoler par le feu. Cependant, contactée par France Bleu, la vice-procureur de Vesoul Julie Bressand s'est refusée à exclure définitivement la piste criminelle.

"L'identification est a priori formelle", a précisé la magistrate, assurant que des vérifications étaient en cours. La brigade de recherches de Lure est en charge de l'enquête.

Les enquêteurs privilégieraient la thèse du suicide.


Commentaires

-