Un Français expulsé d'Italie à cause de son comportement radical

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Un Français expulsé d'Italie à cause de son comportement radical

Publié le 15/12/2017 à 15:04 - Mise à jour à 15:12
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le ministère de l'Intérieur italien a annoncé ce vendredi qu'un Français âgé de 23 ans avait été expulsé du pays. Son comportement radical suspect envers des policiers a été évoqué.

Un jeune français de 23 ans a été expulsé d'Italie. C'est le ministère de l'Intérieur du pays qui a fait cette annonce ce vendredi 15. En août dernier, son comportement radical suspect avait été remarqué par des policiers.

Le jeune homme avait mimé des gestes de tir et de détonation d'explosifs face à des membres de forces de l'ordre, le tout en parlant d'Allah. Les faits se sont déroulés dans la province de Cuneo, dans le nord du pays.

A voir aussi: Trois Marocains expulsés pour liens avec "la mouvance islamiste radicale"

Il s'était converti à l'islam radical lors d'un séjour en prison en France. Par la suite, il avait d'ailleurs été signalé comme sympathisant de réseaux djihadistes par les autorités françaises. Lors d'un nouveau séjour en prison, dans le province de Cuneo cette fois, ses comportements radicaux avaient aussi été remarqués.

Il a finalement été reconduit dans l'Hexagone sous bonne escorte selon Europe 1, qui relate les faits. Il a été raccompagné jusque dans les Alpes-Maritimes.

C'est loin d'être la première fois que l'Italie prend une telle mesure. Rien que cette année, le pays a expulsé une centaine de personnes pour assurer la sécurité de l'Etat. Ces décisions concernent cependant plus souvent des individus albanais, algériens, marocains ou encore tunisiens.

A voir aussi: Le Sénégal expulse le suprématiste Kémi Séba vers la France

En France aussi certains ressortissants radicalisés connaissent le même sort. Ainsi en août dernier, trois hommes d'origine marocaine ont été expulsés en raison de leurs liens avec la "mouvance islamiste radicale".

Durant toute la durée de l'état d'urgence, une cinquantaine de personnes ont été expulsées de l'Hexagone.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le jeune français a eu des comportements suspects et s'est converti à l'islam radical en prison.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-