Un Français sur dix a au moins un parent issu de l'immigration selon l'Insee

Un Français sur dix a au moins un parent issu de l'immigration selon l'Insee

Publié le :

Jeudi 09 Février 2017 - 07:29

Mise à jour :

Jeudi 09 Février 2017 - 07:31
La France compte 7,3 millions de personnes nées dans le pays mais ayant un père ou une mère étranger, selon l’Insee. Elles forment une population globalement plus jeune que la moyenne nationale.
©Régis Duvignau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon l’Insee, qui a publié mercredi 8 des chiffres concernant les origines des personnes nées en France, 11% de la population française a au moins un parent immigré, soit 7,3 millions de Français. Parmi ceux-ci, 5% (3,3 millions) ont leurs deux parents immigrés, généralement du même pays, 6% (4 millions) n’ont qu’un seul parent immigré. L’étude de l’Insee se fonde à la fois sur les résultats du recensement et ceux de l’enquête emploi.

Parmi ces parents immigrés, 45% sont d'origine européenne, essentiellement d'Italie, d'Espagne et du Portugal, 31% viennent du Maghreb, notamment de l'Algérie, du Maroc ou de la Tunisie, 11% viennent d'Afrique subsaharienne, 9% d'Asie, majoritairement de Turquie, du Laos, du Vietnam et du Cambodge. Enfin, 4% viennent d'Amérique ou d'Océanie.

Il s’agit d’une population globalement plus jeune que la moyenne. Ainsi 47% des descendants d’immigrés ont en effet moins de 25 ans, contre 30 % de la population n’ayant pas de parents immigrés, rapporte l'Institut.

Par ailleurs, 30% des descendants d'immigrés vivent en Île-de-France, 28% dans des agglomérations de plus de 200.000 habitants. Seulement 11% d'entre eux vivent dans les zones rurales. L'Insee relève également que plus de deux tiers (67%) des descendants d'immigrés de 25 ans ou plus vivant en couple ont un conjoint qui n'est ni immigré ni descendant d'immigré. Cette mixité est très majoritairement présente (65 % des cas) chez les immigrés d'origine européenne. "Les hommes immigrés espagnols ou italiens, arrivés en général jeunes et seuls, ont fréquemment fondé une famille avec une Française et ont eu des enfants en France", expliquent les experts de l'Insee.

Il s’agit d’une population globalement plus jeune que la moyenne.


Commentaires

-