Un homme meurt lapidé par des singes, la famille porte plainte contre eux

Un homme meurt lapidé par des singes, la famille porte plainte contre eux

Publié le :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 09:56

Mise à jour :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 10:04
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un sexagénaire a été récemment attaqué par des singes dans le Nord de l'Inde. Les animaux lui ont jeté des pierres et l'homme a succombé à ses blessures. Sa famille a décidé de porter plainte contre les singes, symbole d'une cohabitation complexe et risquée entre l'homme et les animaux dans ce pays.

C'est un drame qui illustre une réelle problématique sécuritaire et environnementale en Inde. Un homme de 72 ans a été tué par des singes, a révélé samedi 20 le Times of India. Les animaux lui auraient lancé des pierres, le blessant mortellement.

Selon le quotidien, les faits se sont produits dans la province d'Uttar Padesh, située au nord du pays, plus précisément dans le petit village de Tikri. La victime était en train de ramasser du bois lorsque les singes s'en seraient pris à elle, apparemment sans raison. Ils se sont saisis de briques provenant d'un bâtiment délabré situé à proximité et les ont jetées sur l'homme.

Celui-ci a été touché à la poitrine, aux jambes et surtout à la tête. Il a été hospitalisé mais a finalement succombé à ses blessures.

Voir: Inde - deux touristes français attaqués par des singes au Taj Mahal

Un drame qui a provoqué la colère de la famille envers les primates, au point que celle-ci a décidé de déposer une plainte formelle auprès des autorités. A la case "accusé" du formulaire, elle a tout simplement indiquer "singes". Elle ne tolère que ce décès tragique soit considéré comme un accident.

"Comment pourrions nous enregistrer une plainte contre des singes. Nous serions la risée de tous. Ce n'est pas une requête sensée", s'est justifié le chef de la police locale après avoir refusé cette demande. Mais les proches de la victime n'en démordent pas et auraient décidé de se tourner vers des autorités supérieures.

En Inde, l'urbanisation galopante entraîne une réduction de l'habitat de nombreux animaux et une cohabitation forcée avec les humains qui pose souvent problème. D'après le ministère indien de l'Environnement, une personne par jour a été tuée par un animal entre avril 2014 et mai 2017. Il s'agit principalement d'incidents impliquant des éléphants et des tigres, mais les singes peuvent également être agressifs même s'ils sont rarement mortels.

Lire aussi:

Un bébé de 17 jours meurt après avoir été kidnappé par un singe

Les singes ont tué l'homme à coups de briques. La famille s'est vu refuser sa plainte.

Commentaires

-