Un homme sans pénis pénétrait ses partenaires, dans le noir, avec un "objet"

Un homme sans pénis pénétrait ses partenaires, dans le noir, avec un "objet"

Publié le :

Lundi 30 Juillet 2018 - 12:42

Mise à jour :

Lundi 30 Juillet 2018 - 12:55
En Ecosse, Carlos Delacruz (35 ans) a plaidé coupable dans une affaire étrange: vivant sans pénis, il faisait l'amour dans le noir à ses partenaires en les pénétrant avec un objet, leur occasionnant des blessures. Les femmes ignoraient tout de ce sordide stratagème.
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une histoire étrange et sordide qui secoue l'Ecosse et que rapporte la presse britannique. Carlos Delacruz, 35 ans, a plaidé coupable d'avoir utilisé un "objet" (dont la nature n'a pas été dévoilée) pour pénétrer deux de ses petites amies. Or, le trentenaire a une particularité physique étonnante: son corps est dépourvu de pénis… ce que ses partenaires ignoraient totalement.

Car c'est bien là que réside l'affaire judiciaire: l'amant indélicat s'est bien gardé d'avouer son secret et a donc introduit un corps étranger dans les organes génitaux de ses deux amies sans leur consentement, faisant croire de manière trompeuse qu'il s'agissait de son pénis.

Une des femmes victimes a été en couple avec Carlos Delacruz pendant trois ans, de mai 2013 à janvier 2016. Le stratagème du trentenaire était simple: il demandait à sa partenaire de faire l'amour uniquement dans le noir et refusait que sa compagne le voit nu. Les relations ont été décrites par la victime comme très douloureuses et fréquemment accompagnées de saignements.

Lire aussi: Un ado s'enfonce 20cm de câble USB dans le pénis (vidéo)

Carlos Delacruz s'est ensuite mis en couple avec une autre femme pendant neuf mois, usant exactement de la même manière: pas de nudité frontale et sexe dans l'obscurité. Et pour la femme, les mêmes douleurs génitales après l'introduction de ce qu'elle croyait être le sexe de son partenaire. Le couple ne fera "que" dix fois l'amour pendant les neuf mois de cette relation trompeuse, qui s'achèvera pour des raisons liées à des difficultés financières. Ce n'est qu'après la rupture que la seconde compagne découvrira le pot-aux-roses, dans des conditions qui n'ont pas été dévoilées, et que la machine judiciaire se mettra en marche.

Le verdict sera rendu en septembre. Dans l'attente, Carlos Delacruz, qui a donc reconnu sa culpabilité, a été placé sur le fichier des délinquants sexuels.

Voir aussi: 

Brésil: il meurt le pénis et le fémur arrachés par un requin

Pour être complètement tatoué, il se fait retirer le pénis, les testicules et les tétons (photo)

Le trentenaire a plaidé coupable.


Commentaires

-