Le marié est viré manu militari de la fête

Le marié est viré manu militari de la fête

Publié le 18/02/2020 à 11:01
TAUSEEF MUSTAFA / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Siddiqui a joué avec le feu. Ce n’est pas que la polygamie est interdite au Pakistan, un homme peut même avoir jusqu’à quatre épouses. Mais, il doit avoir obtenu le consentement de la première femme. L'oubli ne pardonne pas, il s'en souviendra longtemps.
 
 
L’épouse officielle gâche la fête
 
Or ce week-end à Karachi, c’est précisément l’épouse officielle qui a débarqué au beau milieu de la cérémonie pour révéler haut et fort que l’homme est marié avec elle depuis 2014. Et pire, qu’il avait déjà épousé une autre femme sans mot dire deux ans plus tard.
 
Mis au pied du mur, le marié a bien été obligé d’avouer son forfait. La réaction des invités a été immédiate et, disons-le, brutale: plusieurs proches de la promise l’ont roué de coups et ont déchiré ses vêtements avant qu’il ne parvienne à s’enfuir. 
 
Agressé dès sa sortie du commissariat 
 
Appelée sur les lieux, la police l’a récupéré, mais le calvaire n’était pas terminé. L'amnésique Siddiqui a été de nouveau poursuivi et agressé dès sa sortie du commissariat. C’est finalement alors qu’il était caché sous un bus que des inconnus l’ont trouvé et tiré de ce très mauvais pas. Pour combien de temps? 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a reçu des coups en cadeau de mariage

Fil d'actualités Société