Un jeune homme sous l'emprise du cannabis pendant son cours de conduite, sa monitrice l'emmène au commissariat

Un jeune homme sous l'emprise du cannabis pendant son cours de conduite, sa monitrice l'emmène au commissariat

Publié le :

Mardi 08 Août 2017 - 07:13

Mise à jour :

Mardi 08 Août 2017 - 07:21
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Sous l'emprise du cannabis alors qu'il prenait une leçon de conduite à Couëron (Loire-Atlantique) en juillet dernier, un jeune homme de 20 ans a fait de nombreuses infractions routières. Consciente du danger de la situation, la monitrice d'auto-école l'a emmené à la gendarmerie.

Il ne risque pas d'avoir son permis dans l'immédiat. Le 19 juillet dernier, un jeune homme de 20 ans a pris le volant sous l'emprise du cannabis alors qu'il prenait une leçon de conduite à Couëron (Loire-Atlantique). C'est en raison de son comportement dangereux que la monitrice d'auto-école l'a soupçonné d'avoir consommé de l'alcool ou des stupéfiants.

En effet, malgré les rappels et directives de la monitrice, l'intéressé ne s'est pas arrêté à un STOP, a refusé la priorité à deux piétons, s'est mal positionné dans les ronds point et a fini par emprunter un sens interdit. Consciente du danger de la situation, elle a donc contacté la brigade de Couëron, expliquant aux gendarmes ce qu'il venait de se produire. Puis, pour éviter l'accident et confirmer ses soupçons, elle a sollicité "de pouvoir s'arrêter auprès de nos services", a expliqué la gendarmerie de Loire-Atlantique sur son compte Facebook.

Devant les locaux, les gendarmes ont donc soumis l'automobiliste à des dépistages d'alcool et de stupéfiants. Et sans grande surprise, ce dernier s'est avéré positif. L'apprenti conducteur (qui totalise 17h de conduite) a alors avoué "avoir consommé du cannabis au cours de la nuit écoulée et avoir peu dormi avant sa leçon de conduire".

Pour confirmer le dépistage initial, les prélèvements ont été transmis par la suite à un laboratoire agréé pour analyse. Et manque de chance pour le jeune homme, les résultats obtenus ont confirmé qu'il consommait de la marijuana presque tous les jours. Entendu de nouveau sur les faits, le jeune nantais a reconnu s'adonner à la consommation régulière de ce produit stupéfiant.

Dans le cadre d'une ordonnance pénale, il a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes le 9 novembre prochain. 

L'apprenti conducteur a avoué "avoir consommé du cannabis au cours de la nuit écoulée et avoir peu dormi avant sa leçon de conduire".

Commentaires

-