Un lance-roquettes découvert dans un immeuble de Seine-Saint-Denis

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 02 novembre 2018 - 13:07
Image
Un policier tient un lance-roquettes.
Crédits
©Martin Bureau/AFP
Un lance-roquettes a été découvert mercredi en Seine-Saint-Denis (illustration).
©Martin Bureau/AFP
Les forces de l'ordre ont été prévenues mercredi après qu'un lance-roquettes a été découvert à Noisy-le-Sec dans les parties communes d'un immeuble. L'engin était en parfait état de fonctionnement mais aucune munition n'a été retrouvée.

L'arme était en parfait état de fonctionnement. Un lance-roquettes a été découvert par les forces de l'ordre mercredi 31 dans un immeuble de Seine-Saint-Denis. Une enquête a été ouverte pour en découvrir le propriétaire.

Les policiers ont été prévenus ce jour-là par une personne qui venait de découvrir avec stupeur cette arme de guerre dans les parties communes d'un immeuble de Noisy-le-Sec. Sur place, ils ont constaté qu'il s'agissait bien d'un lance-roquettes, plus précisément d'un RPG-18. Une arme soviétique compacte (moins d'un mètre pour un peu plus d'un kilo lorsqu'elle n'est pas chargée) dont la mise en service remonte aux années 1970. Elle est utilisée par les fantassins contre les chars ennemis.

L'engin était selon les enquêteurs en parfait état de fonctionnement, toutefois, il n'aurait pas représenté de menace directe ou imminente puisqu'aucune munition n'a été retrouvée à proximité. "Il va falloir déterminer l'origine de ce matériel militaire et comment il a pu arriver à cet endroit", a déclaré au Point un haut fonctionnaire qui fait également remarquer que la cité Londeau, où l'arme a été découverte, "est loin d'être la plus difficile du secteur".

Voir: Saint-Denis - un lance-roquettes, des explosifs et des kilos de cannabis saisis dans une cité

L'enquête devra notamment déterminer si l'individu qui détenait cette arme était également en possession de munitions et s'il avait l'intention de s'en servir. Il est également envisageable qu'il s'agisse d'un passionné plus que zélé. Quoi qu'il en soit, ce RPG-18 n'a pas peu se retrouver légalement dans cet immeuble. Les lance-roquettes sont des armes de guerre de catégorie A2 dont la détention est limitée à de très rares exceptions.

Les saisies de telles armes sont certes rares mais des précédents existent. Un lance-roquettes, des explosifs, du matériel de police, plusieurs kilos de cannabis avaient ainsi été saisis en août 2017 dans une cité de Saint-Denis.

Lire aussi: Un lance-roquettes découvert dans un bâtiment abandonné près de Lyon

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don