Un autre enfant meurt écrasé par une commode Ikea, les parents dénoncent la passivité de l’entreprise

Un autre enfant meurt écrasé par une commode Ikea, les parents dénoncent la passivité de l’entreprise

Publié le 22/10/2017 à 12:12 - Mise à jour à 12:19
©Neil Hall/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un enfant est mort aux Etats-Unis écrasé par le même modèle de commode Ikea qui avait déjà fait sept victimes, a-t-on appris mercredi. Le meuble avait fait l’objet d’un rappel, mais les parents de la victime disent ne pas avoir été prévenus. La grande majorité des commodes vendues n’auraient jamais été rapportées.

Plus d’un an après les premiers morts, Ikea est à nouveau pointé du doigt pour la dangerosité de certains de ses produits pour les enfants, et accusé de ne pas avoir fait le nécessaire une fois au courant de cette situation. Un nouvel enfant a en effet trouvé la mort aux Etats-Unis, écrasé par une commode de la marque.

Le drame a été annoncé mercredi 18 par les parents du petit Joseph, deux ans. Encore une fois, ce serait une commode de la gamme Malm. Ce produit précis n’est commercialisé qu’au Canada, en Chine et donc aux Etats-Unis, où il a déjà été impliqué dans la mort de huit enfants.

Après une première série de décès dus au basculement de cette commode, le géant du meuble en kit avait procédé à un rappel massif de ces produits, proposant aux clients de les rembourser ou de leur offrir un système de fixation au mur. L’entreprise avait même déboursé plusieurs dizaines de millions d’euros pour indemniser trois familles ayant perdu un enfant.

Seulement, la famille du petit Joseph affirme n’avoir jamais été au courant de ce rappel. Elle fait partie des quelque 29 millions personnes à avoir acheté ce produit. Pour l’avocat de la famille, le simple rappel lancé par Ikea a été insuffisant: "La mort de Joseph était parfaitement évitable", a-t-il déclaré au journal The Inquirer. "L’année dernière, ce prétendu rappel a été faiblement médiatisé par Ikea et inefficace à faire disparaître des chambres des enfants ces commodes instables et défectueuses à travers le pays".

Selon une étude réalisée en janvier par la Commission américaine pour la sécurité des consommateurs, seuls 3% des 29 millions de commodes vendues par Ikea aux Etats-Unis auraient été rapportées.

La gamme Malm existe en France à travers notamment six types de commodes. Mais aucun incident n’a été rapporté la concernant en Europe.

Dans tous les cas, il est rappelé aux parents la nécessité de fixer les meubles aux murs. Les enfants peuvent en effet à un très jeune âge -par exemple- ouvrir les tiroirs et s’appuyer de tout leur poids dessus, faisant basculer l’ensemble. C’est la mésaventure qui était arrivée en janvier dernier à un enfant de deux ans, heureusement sauvé par son frère jumeau.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Quelque 29 millions de commodes Ikea instables auraient été vendues aux Etats-Unis.

Annonces immobilières




Commentaires

-