Un pédophile arrêté pour des milliers de viols commis sur une autiste

Un pédophile arrêté pour des milliers de viols commis sur une autiste

Publié le :

Mardi 23 Avril 2019 - 09:57

Mise à jour :

Mardi 23 Avril 2019 - 10:05
©Victor/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Aux Etats-Unis, un couple a été arrêté: l'homme est soupçonné des milliers de viols pendant plus de dix ans sur une fillette autiste, tandis que sa compagne n'aurait rien dit. Le suspect a déjà reconnu les actes n'éprouvant, visiblement, aucun remord.

De l’aveu même du suspect, la malheureuse enfant aurait été violée plusieurs milliers de fois. Un couple a été arrêté mi-avril dans l’Etat du Kansas aux Etats-Unis, l’homme étant accusé d’avoir violé une fillette autiste pendant plus de dix ans pendant que sa compagne, elle, aurait laissé faire sans rien dire, tout en étant au courant de la situation.

Comme le rapporte la presse locale (voir ici), l’affaire éclate le 12 avril dernier lorsque la jeune fille âgée de 14 ans, qui ne parle quasiment pas, explique en quelques mots bref à une enseignante qu’elle a "mal aux fesses". Des poupées sont alors présentées à la jeune adolescente qui décrira avec les objets des positions sexuelles explicites et donne le nom de son agresseur présumé, un certain Steven Nelson, 42 ans.

Arrêté, l’homme (dont le lien avec la victime présumée n’est pas éclairci avec certitude), va reconnaître les relations sexuelles, expliquant qu’il abusait de l’enfant plusieurs fois par semaines depuis l’âge de trois ans. Il n’a semblé exprimer aucun remord déclarant, selon une source policière, que "s’il en avait la possibilité, il aurait des relations sexuelles avec l’enfant aussi souvent qu’il en a eu ces deux dernières années".

Lire aussi - Soupçons de pédophilie: une enquête en cours après des images glaçantes

Sa compagne, une certaine Paula Stark, 47 ans, a été appréhendée pour avoir eu connaissance des faits sans en avoir parlé. Devant les enquêteurs, elle expliquera n’avoir eu connaissance des faits que depuis quelques semaines et avoir fait plusieurs signalements aux services sociaux. Mais face à l’absence de preuves de telles démarches, elle a reconnu avoir menti et n’avoir jamais rien dit ayant peur "de briser sa famille".

Steven Nelson risque la prison à perpétuité et sa compagne, elle, s’expose à une peine de 14 ans.

Voir aussi:

L'ancien gendarme pédophile forçait les ados à se masturber en ligne

Un pédophile de 71 ans soupçonné d'une centaine de viols 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a été arrêté et risque la prison à perpétuité (illustration).

Commentaires

-