Un prêtre condamné pour pédophilie à Clermont-Ferrand, un autre suspendu dans les Hauts-de-Seine

Deux affaires non liées

Un prêtre condamné pour pédophilie à Clermont-Ferrand, un autre suspendu dans les Hauts-de-Seine

Publié le :

Vendredi 27 Janvier 2017 - 15:12

Mise à jour :

Vendredi 27 Janvier 2017 - 15:23
Un prêtre a été condamné à cinq ans de prison dont trois avec sursis à Clermont-Ferrand jeudi pour atteintes sexuelles sur mineur. Le même jour, on apprenait qu'un autre avait été suspendu de ses paroisses et de l'établissement scolaire où il exerçait pour des gestes déplacés envers une mineure.
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les deux affaires ne sont pas liées, mais la coïncidence ne va guère améliorer l'image de l'Eglise catholique de France, qui a déjà dû faire ces dernières années à plusieurs scandales de pédophilie. Alors que le procès d'un prêtre pour de tels faits s'est achevé jeudi 26 à Clermont-Ferrand, on apprenait le même jour la suspension d'un autre dans les Hauts-de-Seine pour des suspicions d'attouchement sur une mineure.

Le premier ecclésiastique a été condamné à cinq ans de prison dont trois avec sursis par tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Il a été jugé pour des faits commis entre 2008 et 2010 alors qu'il était en mission en Centrafrique et qu'il avait avoué dans une lettre au procureur en 2011.

Il n'avait cependant parlé que d'une victime et non des quatre identifiés par les enquêteurs. Aucune plainte n'avait été déposée et les jeunes garçons en question ont été perdus de vue durant la guerre civile. Les accusations initiales de viol et agression sexuelle sur mineur de 15 ans ont finalement été requalifiées en atteintes sexuelles, c'est à dire des actes non contraints. La première victime s'était par la suite elle-même livrée à des attouchements sur des enfants dans son orphelinat.

Le même jours que cette condamnation, jeudi, Le Parisien révélait qu'un prêtre des Hauts-de-Seine avait été suspendu quelques jours plus tôt suite aux accusations d'attouchements portées par une fille de 17 ans. L'adolescente s'est plainte de gestes déplacés à la cellule d'écoute de l'évêché. Un des organismes mis en place dans les diocèses de France suite aux scandales de pédophilies récents.

L'ecclésiastique a donc été suspendu des activités qu'il exerçait dans sa paroisse de Nanterre, ainsi qu'au collège Bienheureux Charles de Foucault, à Puteaux. Etablissement au sein duquel d'autres gestes déplacés auraient été relatés par des élèves.

Aucune agression sexuelle n'a cependant été rapportée pour l'instant, rappelle le diocèse qui a rapporté l'affaire au parquet de Nanterre. Jeudi, le prêtre n'avait pas encore été interrogé par la police.

 

Le premier prêtre a été condamné pour atteinte sexuelle, le second est accusé d’attouchements mais présumé innocent.

Commentaires

-