Un requin sème la terreur parmis les vacanciers à Majorque en nageant près de la plage (vidéo)

Plus de peur que de mal

Un requin sème la terreur parmis les vacanciers à Majorque en nageant près de la plage (vidéo)

Publié le :

Mardi 27 Juin 2017 - 15:00

Mise à jour :

Mardi 27 Juin 2017 - 15:26
Plusieurs plages près de Palma, à Majorque, ont été fermées suite à la présence d'un requin dimanche dernier. Le squale a été aperçu à quelques mètres de la plage.
©AllanLee/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La présence d'un requin a causé la panique à Majorque dimanche 25. Pendant que de nombreux touristes profitaient de l'eau turquoise de l'île espagnole, un requin bleu de 2,5 mètres de long a pointé le bout de son nez. L'animal a été repéré tournant près des plages de Cala Major et de Can Pastilla.

Les sauveteurs ont immédiatement levé le drapeau rouge et ordonné l'évacuation de la zone de baignade. Sur les nombreuses vidéos diffusés sur les réseaux sociaux, on aperçoit les touristes se ruer sur la plage.

D'après le journal local Diario de Mallorca, le requin était blessé à la tête, probablement par un hameçon ou un harpon. Au vu de la gravité de la blessure, les experts de l'aquarium de Palma ont décidé d'abréger ses souffrances, ils ont donc euthanasié l'animal.

Le requin bleu, qui se nourrit principalement de poissons et de calmars, n'est pas considéré comme un animal dangereux contrairement aux trois "super-prédateurs": le grand requin blanc, le requin tigre et le requin bouledogue. Sa présence près d'une plage n'est pas si exceptionnelle selon Samuel Iglésias, maitre de conférence au Muséum national d'Histoire naturelle, cité par Ouest-France,"le requin peau bleue est une espèce migratrice, il est fréquent de le voir sur les côtes européennes en été".

Au total, une cinquantaine d'espèces de requins vivent dans les eaux méditerranéennes,"mais il ne s'agit pas de requins comme le grand public les imagine. Beaucoup d'entre eux ne mesurent pas plus de 30cm à leur taille adulte et ne pèsent pas plus de 400g", souligne Samuel Iglésias.

La présence d'un requin bleu au bord des côtes de l'île de Majorque a causé la fermeture de plusieurs plages. (Illustration)

Commentaires

-