Un terroriste toulonnais appréhendé avant d'attaquer une base militaire

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Un terroriste toulonnais appréhendé avant d'attaquer une base militaire

Publié le 11/11/2015 à 10:07 - Mise à jour à 10:19
©Jospeh Okanga/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'il projetait de s'attaquer à la base militaire de la marine nationale de Toulon et de mourir en martyr, un terroriste de 25 ans a été interpellé par la DGSI et placé en détention provisoire. Le ministre de l'Intérieur a salué le travail des forces de l'ordre.

Un homme âgé de 25 ans, projetant de commettre un attentat dans une base militaire de la marine nationale de Toulon a été interpellé avant de passer à l'acte le 29 octobre dernier, selon le ministère de l'Intérieur.

"Placé sous surveillance depuis un an en raison de sa radicalisation et de son soutien public aux thèses djihadistes, cet individu avait cherché à se procurer du matériel pour passer à l'acte", en l'occurrence "une action violente à l'encontre de militaires de la marine nationale de Toulon", a indiqué Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

Hakim était en effet sous la surveillance de la DGSI depuis l'année dernière après avoir tenté de rejoindre la Syrie à deux reprises. La première fois, en octobre 2014, il est dissuadé par sa famille de monter dans l'avion, mais sa tentative de partir faire le djihad fait toutefois l'objet d'une fiche S.

Quelques mois plus tard, en décembre de la même année, ce sont les douaniers qui l'interceptent alors qu'il tentait de quitter le pays à bord d'un bus international. Interdit de sortie du territoire en vertu de la loi antiterroriste de novembre 2014, Hakim n'a jamais pu partir faire le djihad en Syrie ou en Irak et projetait donc d'agir sur le sol français.

Le jeune homme avait en effet décidé d'attaquer la base militaire de la marine nationale de Toulon et de mourir en martyr. Ne sachant pas comment se procurer des armes autour de lui, ce dernier a commandé plusieurs couteaux, des cagoules et un gilet tactique sur Internet.

C'est à la réception du colis en provenance de la Chine qu'Hakim a été interpellé. Mis en examen le 2 novembre pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste Hakim a été présenté devant un juge et se trouve aujourd'hui en détention provisoire. Pendant sa garde à vue, le jeune homme a reconnu son projet d'attentat et admis avoir été en contact avec un djihadiste français parti en Syrie, condamné pour avoir proféré des menaces à l'encontre de Charlie Hebdo en 2012.

Bernard Cazeneuve a salué le travail de la DGSI, de même que le Premier ministre Manuel Valls a publié sur son compte Twitter: "félicitations aux policiers qui à Toulon ont une nouvelle fois empêché un projet terroriste. Mobilisation et vigilance".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme âgé de 25 ans, projetant de commettre un attentat a été interpellé. (Photo d'illustration)

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-