Un tigre échappé d'un cirque abattu en plein Paris

Un tigre échappé d'un cirque abattu en plein Paris

Publié le :

Vendredi 24 Novembre 2017 - 20:05

Mise à jour :

Vendredi 24 Novembre 2017 - 20:16
Un tigre s'est échappé ce vendredi du cirque Bormann, installé dans le dans le 15e arrondissement de Paris. Il a été abattu par son propriétaire avant d'avoir fait des victimes. Ce dernier a été placé en garde à vue. Les associations de défense des animaux s'indignent.
© ANWAR AMRO / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un tigre a été abattu ce vendredi 24 dans le 15e arrondissement de Paris. L'animal s'était échappé d'un cirque installé à proximité et a été tué par son propriétaire, par la suite placé en garde à vue.

Le félin appartenait au cirque Bormann, installé rue Lucien Bossoutrot, en bordure du square Carlo Sarrabezolles. Suite à une faille dans la sécurisation de son enclos -reconnue par le propriétaire lui-même- l'animal a réussi à s'échapper et a même traversé le boulevard des Maréchaux. Le trafic sur la ligne 3a du tramway a dû être interrompu durant une vingtaine de minutes.

Lire aussi: Cirques - la présence des animaux non domestiques remise en cause

Le propriétaire, armé d'un fusil à pompe, a poursuivi le tigre à travers le square, tirant à plusieurs reprises. Touché deux fois, l'animal aurait fini par s'écrouler au niveau du pont du Garigliano où il a été achevé d'un troisième tir.

L'homme a par la suite été placé en garde à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui". On ignorait quelques heures après les faits si cela concernait l'évasion du tigre, les tirs dans une agglomération ou plus simplement les deux faits.

Lire aussi: Animaux en captivité - les cirques dénoncent une "campagne de dénigrement"

Le propriétaire de l'animal risque un an de prison et 15.000 euros d'amende (source legifrance). Le cirque en tant que personne morale pourrait également être poursuivi.

"Je me pose des questions sur l’installation de ce cirque. Je devais rencontrer le propriétaire la semaine prochaine. Ce qui m’inquiète, c’est que les conditions de sécurité aient permis à un tigre de s’échapper en plein Paris et de traverser le boulevard des Maréchaux", a fait savoir le mair du 15e arrondissement Philippe Goujon, cité par Le Parisien.

L'affaire n'a pas manqué de faire réagir les associations de défense des animaux, alors que le débat est vif sur la question des animaux de cirques.

La fondation Brigitte Bardot et 30 Millions d'amis ont réitéré à cette occasion leur appel à l'interdiction de cette pratique. One Voice a fait savoir qu'elle aller porter plainte.

Le tigre du cirque Bormann a été abattu dans le 15e arrondissement de Paris.


Commentaires

-