Un trafic de drogue démantelé à Vichy: 14 kilos de cannabis et des armes de guerre saisies

Un trafic de drogue démantelé à Vichy: 14 kilos de cannabis et des armes de guerre saisies

Publié le :

Vendredi 14 Avril 2017 - 14:44

Mise à jour :

Vendredi 14 Avril 2017 - 14:51
Les policiers de la sûreté urbaine de Vichy ont mis la main lundi sur une importante quantité de résine de cannabis, mais aussi des armes, des véhicules, de l'argent liquide et du matériel utile au trafic de stupéfiants.
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Joli coup de filet dans le milieu de la drogue de l'Allier. Une importante opération de police a permis lundi 10 le démantèlement d'un vaste trafic de stupéfiant à Vichy. Au cours de l'action, les forces de l'ordre ont mis la main sur 14 kilos de cannabis.

"Ça peut paraître peu à côté de certains réseaux dans les grandes villes et en banlieue, mais pour nous c’est énorme", a souligné le commissaire Frédéric Barou, chef de la sûreté urbaine de Vichy. Et d'ajouter: "On nous a donné les noms de trafiquants sur un point de deal connu mais très difficilement accessible". Parallèlement au coup de filet à Vichy, où les enquêteurs ont également saisi des véhicules et la somme de 7.000 euros en liquide, une perquisition était menée à Clermont-Ferrand au domicile du chef présumé du réseau.

Sur place, les forces de l'ordre ont mis la main sur deux armes de poing et trois armes longues: un fusil à pompe et deux pistolets-mitrailleurs Sten de fabrication britannique, des armes de guerre, notamment utilisés par la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale. Au total, le coup de filet a permit l'interpellation de neuf individus.

Cinq personnes, issues de la communauté martiniquaise, sont passées jeudi 13 en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Cusset. Ils ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de 36 mois, dont 18 avec sursis, à six ans ferme pour l’homme considéré comme étant à la tête du réseau. Agé de 28 ans, bien connu des services de police, il a été condamné en état de récidive. Ils ont tous été incarcérés à la maison d’arrêt de Moulins-Yzeure.

Cinq personnes, issues de la communauté martiniquaise, sont passées jeudi 13 en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Cusset.


Commentaires

-