Un tremblement de terre frappe la Bretagne: pas de dégâts

Un tremblement de terre frappe la Bretagne: pas de dégâts

Publié le 09/12/2014 à 10:19 - Mise à jour à 10:28
©Christian Hartmann/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Un séisme de magnitude 3,7 sur l'échelle de Richter s'est produit en Bretagne dans la nuit de lundi à mardi. Ressenti par de nombreux habitants, il n'a cependant causé aucun dégât. La France connaît des centaines de petits séismes chaque année.

Il n'y avait pas de quoi déclencher un mouvement de panique, mais certains Bretons ont dû avoir un réveil surprenant. La terre a tremblé ce mardi dans le Morbihan à 3h22 du matin. L'épicentre du séisme se trouvait à deux kilomètres sous la surface, entre la presqu'île de Quiberon et Belle-Île.

D'une magnitude de 3,7 sur l'échelle de Richter, ce séisme n'a causé aucun dégât et n'a fait aucune victime mais à tout de même été ressenti à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde. Il entre dans la catégorie des "séismes mineurs" (de magnitude 3 à 3,9) que connaît la planète environ 50.000 fois par an. Des séismes ont lieu en France tous les jours mais, la plupart du temps, leur intensité est trop faible pour être ressentie par les habitants, seuls les sismographes les repèrent.

La Bretagne est classée comme une zone à faibles risques sismiques. Si elle est touchée plusieurs centaines de fois par an par des tremblements de terre, aucun n'a dépassé la magnitude 5,4 depuis 1980. Juste de quoi occasionner quelques dégâts à des bâtiments anciens ou mal construits.

En France métropolitaine les régions les plus sujettes aux séismes sont les Pyrénées et l'Est de la France, principalement les Alpes. En théorie, un séisme de forte ampleur pourrait frapper ces zones, un tsunami pourrait même survenir en Méditerranée, mais la fréquence de ces évènements est à observer à l'échelle des siècles. La Guadeloupe et la Martinique sont en revanche bien plus exposées aux séismes qui peuvent être catégorisés de "fort" (de 6 à 6,9) à "très fort" (7 à 7,9). Cependant, seuls quatre décès sont à déplorer sur l'ensemble du territoire français depuis 1946.

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Des milliers de séismes uniquement repérables par les sismologues se produisent chaque année en France.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-