Un violeur scatophile de 25 ans condamné en récidive

Un violeur scatophile de 25 ans condamné en récidive

Publié le :

Mardi 14 Août 2018 - 17:52

Mise à jour :

Mardi 14 Août 2018 - 18:08
Un homme de 25 ans a été condamné lundi par la justice belge à sept ans de prison ferme, pour avoir violé quatre femmes dont une mineure, entre 2016 et 2017. L'individu, récidiviste, leur infligeait sa perversité et les forçait à pratiquer la scatophilie.
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un violeur récidiviste de 25 ans a été condamné lundi 13 par la justice belge à sept ans de prison ferme pour les viols de quatre femmes, dont une était mineure au moment des faits, entre 2016 et 2017.

Il avait déjà été arrêté auparavant pour des faits similaires mais il avait été vite relâché et n'a été inquiété par la justice que maintenant. Il a cette fois été condamné pour viols, attentats à la pudeur, harcèlement et traitements dégradants.

Le jeune homme, dont le tribunal a reconnu la perversité, abordait ses victimes via les réseaux sociaux selon RTL Info, qui rapporte les faits.

Lire aussi: arrestation d'un violeur récidiviste évadé d'un hôpital psychiatrique

Il leur parlait, les séduisait par Internet, puis les invitait chez lui pour coucher avec elles. Ce n'est qu'une fois la porte de son appartement passée que les jeunes femmes se rendaient compte à qui elles avaient affaire.

L'homme prenait ses victimes pour des objets sexuels et il leur infligeait des sévices pour assouvir ses instincts pervers.

Il forçait ces jeunes femmes à des actes sexuels violents et dégradants, sous la contrainte. L'un de ses penchants les plus ignobles était la scatophilie (déviance sexuelle impliquant une attirance pour les excréments).

Et aussi:

"Pédophile", "violeur" ou "zoophile": un septuagénaire accusé par sa famille

Grand-Quevilly: accusé sur Facebook d'être un "violeur", il est passé à tabac dans la rue

Quinze ans de réclusion pour le violeur qui voulait faire accuser des étrangers

Un violeur récidiviste, qui avait des tendances scatophiles, a été condamné à sept ans de prison lundi en Belgique.


Commentaires

-