Un zoophile masqué viole un veau sous l’œil des caméras, la police le recherche

Un zoophile masqué viole un veau sous l’œil des caméras, la police le recherche

Publié le :

Mardi 27 Novembre 2018 - 17:46

Mise à jour :

Mardi 27 Novembre 2018 - 18:10
© MYCHELE DANIAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un violeur zoophile sévit dans un comté de l'Etat de Washington aux Etats-Unis et est toujours recherché par la police. Il a abusé sexuellement d'un veau –ce qui ne serait pas une première– mais, agissant masqué, n'a pas encore été identifié.

La police locale n'arrive pas à mettre la main sur le pervers: le magazine américain Newsweek rapporte le cas d'un violeur zoophile qui pénètre dans les étables pour abuser de veaux. Filmé par des caméras de surveillance, il agit masqué et les forces de l'ordre ne parviennent pas à mettre un nom sur le pervers.

Le 1er novembre dernier, l'agresseur s'est introduit dans une ferme du comté de Clark dans l'Etat de Washington dans le nord-ouest du pays. Là, il a pénétré un veau sous le regard des caméras pendant une trentaine de minutes et a réussi à échapper à toute arrestation malgré la présence d'une surveillance à l'intérieur du bâtiment.  

Selon le gérant de la ferme, cette agression cruelle rappelle un fait similaire, s'étant produit au même endroit lors de l'été. C'est donc bien un violeur en série qui attaque masqué les bovins. La police locale n'a cependant pas voulu donner d'autres éléments sur l'homme actuellement traqué.

Lire aussi: Un zoophile de 21 ans arrêté pour de multiples viols sur un cheval

Elément étonnant: la zoophilie n'était pas pénalisée dans l'Etat de Washington jusqu'en 2006. Et si la loi a finalement été instaurée, ce n'est pas dans un premier temps pour répondre à un débat sur la cruauté animale mais sur la dangerosité de la pratique. En 2005 en effet, un homme a eu le colon perforé après une relation sexuelle avec un cheval, fait divers qui a poussé les autorités de l'Etat à légiférer.

Si le zoophile masqué est finalement arrêté et condamné, il risque jusqu'à cinq ans de prison et une amende de 10.000 dollars (8.900 euros) pour ces rapports sexuels imposés.

Voir aussi:

La justice condamne un zoophile pour le viol d'une chèvre enceinte

Chien euthanasié à cause de viols répétés, 6 mois ferme pour le zoophile

Le pervers zoophile a violé un veau dans son étable (illustration).

Commentaires

-